ZEROSECONDE.COM: Blog rentre dans le Petit Larousse (par Martin Lessard)

ZEROSECONDE.COM

Impacts du numérique sur la communication, notre société, nos vies.

Blog rentre dans le Petit Larousse

Le Petit Larousse 2006 a fait entrer le mot 'blog' dans le dictionnaire (via Jean Véronis):

BLOG n.m (mot angl.). Site Web sur lequel un internaute tient une chronique personnelle ou consacrée à un sujet particulier. SYN. : weblog.

Mmm. Pas de trace de Bloc-Note comme le recommandait récemment la Commission générale de terminologie et de néologie (France 2005) ;-) ou de 'blogue' de L'Office québécois de la langue française (2000) :-(.

Le premier terme je peux comprendre, mais le second a été volontairement ignoré. Encore un régionalisme qui vient d'être créé de facto.

La définition a l'avantage d'être concis. Mais la concision demande de faire des choix. Examinons-les :

BLOG n.m (mot angl.)...
Nom masculin? Je me demande ce qui a amené la langue française à donner le genre masculin. Au fond, comme c'était un mot nouveau étranger il y avait 50% de chance d'être féminin. Je ne connais personne qui l'aurait féminisé, par contre. Pourquoi? Un linguiste dans sur le fil?


Site web sur lequel un internaute...
Redondance, ici? On circonscrit en fait la sphère d'activité: ce n'est pas pour tout le monde (sinon on aurait écrit Site web sur lequel quelqu'un...). Internaute semble relever de l'appartenance à un club. On évite en tout cas les termes controversés 'journalisme' ou 'diariste', somme toute réducteurs. Je persiste à croire que la notion de public est un élément essentiel du blog (voir
Le blog comme page web avec public
), mais ça aurait rallongé la définition ;-)

...tient une chronique personnelle...
J'avais souligné l'aspect du chroniqueur dans mon billet "La Société des Chroniqueurs". Ce terme possède l'avantage de lier le fait d'écrire dans l'immédiat, l'écriture à chaud, avec une certaine périodicité. L'ajout à 'chronique' du qualificatif 'personnelle' donne une teinte 'diariste' (Auteur d'un journal intime; Écrivain qui tient un journal intime) ou du moins précise (mais sans le mentionner) que l'auteur ne subit aucune contrainte éditoriale extérieure... La notion d'auto-publication est passée sous silence, peut-être parce qu'elle est réputée sous-entendue dans l'environnement Internet.

...ou consacrée à un sujet particulier.
Le 'ou' oppose les deux phrases. La 'chronique personnelle' serait alors un journal intime. Mais le 'sujet particulier' ne s'en trouve pas moins personnel pour autant. Il n'a pas par contre comme objet un 'sujet général'. On tomberait alors dans les limites du portail ou de A-List Blog), flou artistique qu'il faudra démêler un jour.

Synonyme : Weblog.
Étymologiquement parlant, peut-être. Mais je pense un jour que l'on reconnaîtra la différence entre les blogs, les weblogs et les tags : je crois que Del.icio.us (et al.) est le descendant du weblog, mais que les blogueurs sont les descendant des colomnists (pour les blogs à 'sujet particulier') ou des écrivains de journaux intimes (pour les blogs à 'sujet personnel').

La définition du Petit Larousse a l'avantage d'être courte et ma mère la comprendrait. Elle me semble recouper celle du Merriam-Webster:

BLOG noun [short for Weblog] (1999) : a Web site that contains an online personal journal with reflections, comments, and often hyperlinks provided by the writer.

La notion diariste est ici plus présente avec une touche intellectuelle (reflections, comments) et une fonctionnalité explicitée (hyperlinks). La définition française ne parle pas de 'writer' et s'attache davantage au contenu que la définition anglaise qui est un peu plus 'technique'...

4 commentaires:

lundi, juin 27, 2005 9:19:00 AM Marc André Bélanger a dit...

En fait, les mot étrangers n'ont pas 50 % de chance d'être masculin ou féminin. La tendance, en France (et dans certaines régions du Québec), est le masculin par défaut, à moins que la consonance le marque nettement pour un féminin.

Le « linguiste dans sur le fil » ;-)

lundi, juin 27, 2005 9:58:00 AM Martin Lessard a dit...

Merci Marc-André pour la précision. Je savais que tu "morderais" au "fil" ;-)

mercredi, juin 29, 2005 11:09:00 AM Barbara a dit...

Merci pour cette analyse intéressante, je n'avais pas encore trouvé la définition que le Larousse en avait donné.

jeudi, juin 30, 2005 12:27:00 PM Michel Dumais a dit...

Personnellement, je préfère la définition des Druides d'Antidote, à savoir:

Blogue: Page Web personnelle où un internaute écrit, sur une base régulière et sur divers sujets, de courts billets au ton libre, habituellement présentés dans un ordre chronologique inversé et assortis de liens vers des pages analogues.

Et voici l'entrée pour "blog":

Blog: Anglicisme à remplacer par blogue, carnet Web, cybercarnet, carnet virtuel, journal Web, webjournal, joueb ou blog-notes.

Publier un commentaire

Les commentaires sont fermés.