ZEROSECONDE.COM: NYT API (par Martin Lessard)

ZEROSECONDE.COM

Impacts du numérique sur la communication, notre société, nos vies.

NYT API

"An API is a logical next step for newspapers." Josh Catone de ReadWriteWeb rapporte que le New York Times travaillerait sur une interface de programmation (API) qui permettrait au public de "jouer" avec la base de données du célèbre journal new-yorkais. (Selon MediaBistro)

Photo de wallyg : Building du NYTUne telle interface annonce une ouverture sans précédent dans la muraille des institutions de contenu réputées frileuses.

Un API permet à quiconque de créer des "mashups", des services intégrés qui combinent souvent du contenu original de plusieurs sources diverses (via des API donnant accès à la base de données) en une expérience unifiée sur un site à part.

NYT cherche à ouvrir ses bases de données pour permettre de coller ses données (articles) avec d'autres données (des photos? des cartes? etc.)

APIculteurs
L'exemple du "mashup" Housing Map donne le ton: la carte vient de Google Maps et les données immobilières des petites annonces de Craiglist: trouvez une maison à vendre ou à louer partout en Amérique du Nord. Deux services distincts qui sont réunis pour donner un troisième service, une "application composite"

NYT, la ruche aux news
L'ouverture via l'API permet à quiconque d'associer des données, les nouvelles du New York Times, à n'importe quelles autres données d'une autre base de données, tapant ainsi sur la participation du public pour croître leur influence.

Pour les journaux, c'est un virage 180 degrés par rapport aux solutions de fermeture aperçues dans les dernières années.
Ouvrir son propre contenu pour qu'il soit intégré à d'autres services relève de l'audace.

Je discutais hier que dans une société de participation, les médias ont intérêt à associer le public au produit à développer. Voilà une bonne initiative, si elle voit le jour.

Faire son miel
Cette initiative permettra au New York Times de se maintenir "Top of Mind" dans la sphère ultra concurrentielle des informations sur Internet. Leur ouverture confirmerait que les médias qui mettent leur audience au centre

"[M]ake the NYT programmable. Everything we produce should be organized data." (source MediaBistro)

La question est, encore, jusqu'où: "The plan is definitely to open [the code] up," - "How far we don't know."

Médias locaux
Dans le même ordre d'idée Jason Kintzler de SocialMediaToday se demande hier si les médias survivront à une génération adepte aux réseaux sociaux ("Newspapers Missing the Benefits of Social Media"). Il note que s'il y a une institution bien placée pour profiter dans la participation locale, c'est bien un média local.

À ce chapitre, si le sujet vous intéresse, ne manquez pas MédiaChroniques, réflexion collective, en français, sur l'avenir des médias et du journalisme à l'heure numérique, par Couve, Lottier, Mignon, Parody, Pisani et Raphaël.
---
À lire aussi (récemment publié):
APIs and Developer Platforms: A Discussion on the Pros and Cons (ReadWriteWeb)
Community Funded Reporting and Journalists as Entrepreneurs (Social Media Today)
Le bruit ou l'actu? (Pisani sur MédiaChroniques)

À lire aussi (moins récemment publiée, mais toujours utile):

Échelle participative (Olivier Ertzscheid)
Comment résoudre l’inégalité de la participation en ligne ? (Hubert Guillaud)

Sur les mashups:
Qu'est ce qu'une application composite (Fr.Wikipedia)
Mashup Awards - Best mashup on the web

2 commentaires:

mardi, mai 27, 2008 5:53:00 AM Clément Laberge a dit...

très intéressantes perspectives...

mardi, mai 27, 2008 9:26:00 AM Martin Lessard a dit...

Clément, venant du NYT, il faut prendre cette initiative au sérieux...et rester sur ses gardes, bien sûr.

Je ne sais pas comment c'est perçu dans ton milieu, mais l'initiative me semble très prometteuses.

Mais à ce jeu, je crois, il ne peux y a voir beaucoup de gagnants.

Si le NYT réussi à réclamer le territoire des News grâce aux API (comme Google Maps a gagner la course aux cartes en ouvrant ses bases), il ne restera pas beaucoup de place dans la sphère des nouvelles pour d'autres géants.

Il y aura de la place pour niches, bien sûr, mais ce sont justement des niches.

Est-ce que le Robert ne gagnerait pas à réclamer le premier le territoire du dictionnaire par API?

Publier un commentaire

Les commentaires sont fermés.