ZEROSECONDE.COM: Boutique vidéo Bell: le bouffeur de bande passante qui rapporte (par Martin Lessard)

ZEROSECONDE.COM

Impacts du numérique sur la communication, notre société, nos vies.

Boutique vidéo Bell: le bouffeur de bande passante qui rapporte

Bell vient de lancer sa Boutique vidéo en ligne qui contient plus de 1500 vidéos et émissions télé à télécharger le jour même où ils sont en vente dans les magasins. Tiens! N'était-ce pas le même Bell qui modulait récemment le trafic du contenu riche P2P prétextant qu'il dérangeait le reste du réseau à cause de gros fichiers? Deux poids deux mesures.

Avec une qualité dite DVD, avec un bit rate de 1.5 à 2.5 (donc 1Gig par heure de contenu), le contenu ne peut que passer sur des connexions qui supportent 800K/sec ou plus. Comme boulimie de bande passante, on ne fait pas mieux.

Bell et bien gros
Jack Kapica sur son blogue au Globe and Mail nous rappelle (lire Bell opens a large can of worms) que la principale raison évoquée par Bell pour moduler ("throttling") le trafic consistait en l'usage par quelques usagers d'outils poste-à-poste comme BitTorrent qui dévorent beaucoup de bande passante et gêneraient les autres usagers.

Quand la masse de M. Toutlemonde va se mettre à télécharger les émissions mainstream, je ne vois pas la différence pour la "congestion du réseau".

Bande puissante
D'ailleurs, le CRTC, l'organisme fédéral canadien de radiotélédiffusion a ordonné la semaine dernière à Bell, de montrer des preuves irréfutables que son réseau haute-vitesse est réellement congestionné par le peer-to-peer pour justifier la limitation sur ce trafic ("traffic-shaping").

Le 29 mai, date où Bell doit montrer ses preuves, on verra s'il changera son fusil d'épaule et s'il modulera son propre service ou cessera de s'acharner sur le P2P. Et aussi si la neutralité du net est préservée et qui, des télécoms où des internautes, a le dernier mot sur la question...

Pour le suivi, lire P2Pnet news.
(Via Josée Plamondon)

4 commentaires:

jeudi, mai 22, 2008 4:36:00 PM Michael a dit...

Bien sûr, ce n'est pas compatible Mac. Tant mieux, ils nous fouteront la paix... ;)

vendredi, mai 23, 2008 6:34:00 AM Paul a dit...

Bell a depuis qq mois réintroduit une facturation pour les internautes qui consomment plus de 30 GB (download & upload).
Quand j'ai annoncé mon intention de les quitter pour un ISP qui n'avait pas de limite et un prix moins cher ils m'ont proposé une limite à 60GB. J'aurai accepter s'il n'y avait pas aussi la sirène du VoIP (Voice over IP).
En France, Free propose pour 30euro (taxes incluses), l'Internet Très haute vitesse + VoIp + TV numérique. il faut compter environ le triple ($150) avec Bell Canada pour avoir l'équivalent.

La limitation de l'upload (800Kb) est compréhensible pour 2 raisons
1. l'utilisateur lambda ne l'utilise généralement pas beaucoup pour le surf web, YouTube etc.. et le téléchargement pur (pas de p2p) et
2. on pourrait se monter un serveur web avec une large émission (up) à peu de frais.

vendredi, mai 23, 2008 6:57:00 AM Paul a dit...

> Avec une qualité dite DVD, avec un bit rate de 1.5 à 2.5 (donc 1Gig par heure de contenu), le contenu ne peut que passer sur des connexions qui supportent 800K/sec ou plus

Martin,
1 heure contient 3600 sec.
Tu parle en Byte ou bit : 800KBytes/sec ou 800Kbits/sec ?
Le DSL classique c'est 5Mbit (voir plus) et c'est suffisant avec moins de 600KB/sec en téléchargement (environ 2GB sur 1 heure).

La qualité "DVD" (mpeg2) peut être encoder en mpeg4 avec une taille plus réduite. C'est d'ailleurs ce codec qui est utilisé dans le HD DVD.

vendredi, mai 23, 2008 9:28:00 AM Martin Lessard a dit...

Paul, j'ai repris l'info de Globe and Mail et je n'ai pas vérifié. Il faudrait que je trouve l'info sur Bell.ca, c'est donc peine perdue...

Publier un commentaire

Les commentaires sont fermés.