ZEROSECONDE.COM: Yahoo! acquière Flickr (par Martin Lessard)

ZEROSECONDE.COM

Impacts du numérique sur la communication, notre société, nos vies.

Yahoo! acquière Flickr

Yahoo! se paye Flickr le service de partage de photo. (via Flickr Blog)

Flickr est reconnu pour sa culture ouverte de communauté en ligne qui utilise particulièrement les tags comme méthode de classement.

Cet achat par Yahoo! démontre le écart significatif entre leur façon de voir l'avenir et celle de Google. Google a récemment fait des démarches pour supporter Wikipedia (hébergement et bande passante - sans échange d'espace publicitaire)

-Yahoo! acquiert. Google supporte.
-Yahoo! s'intéresse aux images. Google aux mots (Del.icio.us pourrait par exemple être un spin off de leur lab)
-Yahoo! est dans le high bandwidth. Google est dans le low bandwidth.
-Yahoo! fait de l'entertainment. Google cherche à organiser l'information (mondiale) et la rendre disponible.
-Yahoo! est dans la publicité. Google dans l'association d'idée.
-Yahoo! vend de la quantité. Google de la qualité.
-Même leur notion de privauté n'est pas la même...

Je ne sais pas ce que vous en pensez, mais on dirait un combat idéologique, plus qu'une simple lutte commerciale...

8 commentaires:

mardi, mars 22, 2005 8:44:00 AM Anonyme a dit...

un peu manichéen comme vision, non ?

mardi, mars 22, 2005 3:48:00 PM Martin Lessard a dit...

Privauté= privacy.

Yahoo demande davantage de données explicites (Gender,Birthdate, Industry, Occupation). Google les extrapole. Il déduit ton origine par local.google.com et par map.google.com . Google ne sait pas qui je suis, mais sait ce que je cherche.

J'imagine qu'un Google en bourse va changer ses habitudes. Mais Yahoo a davantage un comportement marketing traditionnel: identifier les gens avant. Peut-être même vendre ces datas. Google vend des comportements et non pas des individus.

Anonymus appelle celà du manichéisme. Je cherche moins à rendre l'un méchant et l'autre gentil, mais il me semble que le type de comportement envers l'usager est basé sur des visions différentes.

mardi, mars 22, 2005 4:07:00 PM dvanw a dit...

Il n'y a clairement pas photo entre Google et Yahoo. J'ai utilisé autrefois le service de mail-lists Yahoo.. Une horreur !

Non, les Google sont clairement 10 fois moins "evil" que les Yahoo... Et puis réussir à faire bouger le c... d'un directeur de Bibliotèque Nationale, c'est un bel exploit, non ?

Mais est-ce que l'omnipprésence des premiers ne risque pas à terme de devenir un problème ?

mercredi, mars 23, 2005 9:29:00 AM Marc André Bélanger a dit...

C'est ce que j'avais conclu, mais
Privauté = Familiarité
Privacy = Protection des renseignements personnels
(Désolé, c'est une déformation professionnelle ;-)
Pour répondre à l'anonyme, je dirais plus qu'il s'agit d'une vision dualiste que manichéiste [d'ailleurs, je répugne à utiliser ce terme, parce qu'il déforme la vision réelle des disciples de Mani -- à ce sujet, voir le très intéressant roman de Amin Maalouf, Les jardins de lumière]. Vision qui est d'ailleurs justifiée en ce que les deux entreprises utilisent des tactiques (et techniques) opposée.

mercredi, mars 23, 2005 11:04:00 AM Martin Lessard a dit...

C'est que l'usage dichotomique dans la pensée n'a pas disparu, Anonymous nous mets en garde : on a tendance à jouer depuis la nuit des temps sur les oppositions pour comprendre le monde. Lune/soleil, bon/mauvais, Microsoft/Apple.

En opposant Yahoo/Google on peut tomber dans un simplisme argumentaire. Je cherchais plus à illustrer comment Google réussi à s'imposer sur un territoire que contrôle aussi Yahoo! mais avec des armes différentes.

Mais tant qu'à soulever le point sur la pensée binaire, je vous renvois à deux excellents points de vue sur le sujet: The use of Binary Thinking et The Rush to Judgment: Binary Thinking in Digital Age.

dimanche, mars 27, 2005 11:51:00 AM Anonyme a dit...

En attendant, Google a aussi une stratégie d'acquisition active : Picasa et KeyHole en sont deux exemples récents. Et Google, comme Yahoo, sont dans la publicité (80%/90 des revenus de Google). Je dirais que la stratégie de Google est effectivment plus créative et plus brouillonne (elle fonctionne plus par association d'idées, rénovation d'idées existantes) que celle de Yahoo (plus structurée, j'attends de voir ce que va donner Yahoo! 360).

dimanche, mars 27, 2005 8:47:00 PM Martin Lessard a dit...

Tu as raison, anonymous (2?), en ce qui concerne Picasa. C'est en fait un logiciel téléchargeable, mais associé à Hello.com, on commence à se rapprocher de flickr.com, oui.

Par contre pour Keyhole me semble être encore un mystère pour moi. J'imagine qu'il y aura un rapprochement éventuel entre local.google et map.google...

Je ne suis pas sûr que l'adverbe brouillon soit le bon en ce qui concerne la stratégie de Google, mais tu me confirmes que je ne suis pas le seul à voir que Yahoo n'emploi pas la même stratégie.

Google a bien une approche active dans ses acquisitions, mais c'est dans une stratégie plus globale, celle qui inclut print.google et autres partenariats basés non pas sur la finance mais sur la l'acquisition (le contrôle?) de contenu.

Publier un commentaire

Les commentaires sont fermés.