ZEROSECONDE.COM: Verifiez vos sources (par Martin Lessard)

ZEROSECONDE.COM

Impacts du numérique sur la communication, notre société, nos vies.

Verifiez vos sources

La crédibilité représente la seule monnaie d'échange dans une société de l'information. La gaspiller pour des futilités peut parfois être "fatal". L'histoire d'un homme qui semble avoir fait un pas de trop.

Pourquoi Bloguer dans un contexte d'affairesUn scandale a actuellement lieu à Washington et en France. C'est passionnant!

Le débat sur Debat

Alexis Debat, un "expert en questions de renseignements", membre du prestigieux Nixon Center, ex-consultant d'ABC et cité par de nombreux médias sur les questions de terrorisme est accusé d'avoir produit de faux interviews avec des grands de ce monde (Le Monde) (Le Devoir)

Barack Obama, Nancy Pelosi, Alan Greenspan, Michael Bloomberg, Bill Gates, Kofi Annan sont à mettre dans la liste des faux interviewés (NYtimes) (ABCnews).

Tout a commencé avec un article coup de poing dans rue89.com le 5 septembre 2007 quand le journaliste Pascal Riché dénonce qu'Alexis Debat a fait une fausse interview d'Obama dans la revue Politique internationale.

Pascal Riché écorche au passage les "réseaux TV d'information" américains : "La crédibilité des journalistes ou des médias repose sur les experts qu'ils interviewent" et rajoute du même souffle "celle des experts s'appuie sur le nombre des passages à la télévision ou des citations dans la presse...". Cette référence circulaire fait sourire.

L'article est traduit en anglais deux jours plus tard et commence à circuler sur des blogues américains influents.

Un second article, incendiaire, sort le 14 septembre dans rue89.com : Comment Alexis Debat a trompé tout Washington et souligne de nouveau la "spirale de crédulité" dans cette affaire: tout le monde citait Debat parce que... tout le monde citait Débat.

Prenons des notes
Disons d'emblée que les problèmes de crédibilité ne sont pas l'apanage d'Internet et de la Blogosphère.

Remarquons aussi au passage que le Monde ne cite pas la source du scoop (Rue89.com) et qu'il n'est pas le seul. Les journaux qui publient leurs articles ne mettent pas d'hyperliens et quand ils le font, ils ne lient pas vers le Rue89.com (mais, pourtant, ils le font vers les sites des médias traditionnels) (ex. Mother Jones). On dirait qu'être un "journal sur le web", vous "exclue" encore du "club".

Notons maintenant les "changements" Internet : le Nixon Center (où il était le "director of terrorism and national security") a retiré la page sur Debat. Même la cache Google est vide. Il faut dire qu'il avait donné sa démission cette semaine. Mais sa bio a aussi disparu sur le Homeland Security Policy Institute (et vide est sa cache Google). Ces articles disparaissent de ABC (mais on peut les retrouver dans la cache Google) et de Politique internationale.

Si on comptait sur le web pour être notre mémoire, c'est raté!

La crédibilité représente la seule "réalité" dans le monde l'information. Il y a moyen de jouer dans les zones grises. Mais dès que la ligne est franchie, c'est tout le système qui éjecte immédiatement ce corps malade de peur de contaminer irrémédiablement ce qu'il y a le plus précieux : la crédibilité.

Et remarquez aussi que si les accusations s'avèrent fausses, le résultat reste le même : sa crédibilité est complètement à refaire...

Mais le mal est ailleurs
Richard Hétu (dans son blogue à la La Presse) et Laura Rozen dans son blogue War and Piece ne sont pas sans se surprendre qu'Alexis Debat est aussi l'homme derrière la "bombe" lancée en début septembre dévoilant le "plan" du Pentagon d'envahir l'Iran dans un blitzkrieg de trois jours (Sunday Times).

Était-il derrière l'autre "bombe" en mai 2007 dévoilant que l'Iran pourrait sortir une bombe nucléaire d'ici deux ans? C'est un "scoop" de ABC, pour qui Debat travaillait comme "consultant". Et que pensez de cette nouvelle : Suicide Bomb Teams Sent to U.S. and Europe? ABC perd de la crédibilité avec celle de Debat. Voilà pourquoi les textes comportant son nom ont été retirés (mais visible dans la cache Google). Mais les autres articles entachés seront-ils retirés?

Cet Alexis Debat est un "expert" en terrorisme international. Quel jeu jouait-il? A-t-il été manipulé pour passer de la propagande? Qui a écrit les "interviews"? À quoi rime toute cette histoire? Des intérêts personnels ou un agenda plus haut placé?

Les "faux" interviews ne sont que de la gnognotte à côté, si cette version d'intox est vraie. On croirait revivre l'époque des Armes de destruction massive...

---
Plus de lecture:
Consultant Probed in Bogus Interview : Former ABC Consultant Says He Was 'Scammed' in Piece on Obama, par Howard Kurtz du Washington Post
Alexis Debat, une page sur SourceWatch
Et l'excellent suivi de Laura Rozen le le 13, 14 et le 15 septembre sur son blogue War and Piece.
Une article de Debat sur le 9/11 (notez sa bio en bas)
'Expert' who made up interviews is exposed (The Gardian)
Débat autour d’un Debat faussaire (www.dedefensa.org)
ABC Reopens Investigation, Again Wary of a Reporter (NYTimes)
---

1 commentaires:

lundi, octobre 01, 2007 9:27:00 AM alex de Référencement Blog a dit...

Bonjour Martin,

La lecture de Rue89.com devient indispensable.

Alexis Debat est un arnaqueur énorme, après l'arnaqueur des stars, Christophe Rocancourt, on peut dire que définitivement les français sont de bons arnaqueurs :D

A noter que LeFigaro.fr dans sa dépêche avait reprit la référence à rue89.com, par contre il est dommage qu'il n'y ai pas d'édition de leurs archives :
http://www.lefigaro.fr/international/20060811.FIG000000090_londres_dejoue_une_serie_d_attentats.html

Publier un commentaire

Les commentaires sont fermés.