ZEROSECONDE.COM: Ping ne sera pas le MySpace killer attendu (loin de là) (par Martin Lessard)

ZEROSECONDE.COM

Impacts du numérique sur la communication, notre société, nos vies.

Ping ne sera pas le MySpace killer attendu (loin de là)

Dans la seconde même où Steve Jobs annonçait le lancement de Ping, le nouveau «réseau social de musique» d'Apple, @Scobleizer a tweeté «Apple just killed MySpace. Totally dead now». On peut conclure deux choses: Scobleizer a (1) exprimé l'ampleur de ses attentes messianiques face à un service qu'il ne connaissait pas et (2) démontré qu'il est impossible d'avoir du recul en temps réel.

iPad

[Mise à Jour: lundi 6 sept '10: j'ai ajouté quelques précisions entre crochets et j'ai fait quelques corrections stylistiques et orthographiques]


Pour le point 2, Scobleizer donne parfaitement raison aux détracteurs de la communication en «temps réel» (Virilio en tête: «L'immédiateté est le contraire de l'information») et autres annonciateurs de l'antéchrist [MàJ: Rioux: Avant d'écrire, il fallait d'abord apprendre à se taire].

Je n'aborderai pas ce sujet, le volubile Scobleizer n'étant pas à mon avis dans le paradigme journalistique des faits (modèle de véracité validé a priori) mais plus dans un modèle d'opinions probabilistes --dans le lot de ses intuitions, certaines devraient bien se réaliser (modèle de véracité a posteriori).

Pour le point 1, quand Apple annonce un produit, inutile de dire qu'il dépasse souvent nos attentes. Mais Ping est un service et ce n'est pas la même chose. Et dans le domaine des réseaux sociaux, Apple ne fait pas figure de proue.

Le problème avec Ping

Ping vient avec la dernière mouture d’iTunes (v10). Apple vient y ajouter une composante permettant une sérendipidité sociale pour découvrir de nouveaux morceaux. On peut suivre ses «amis» pour connaître ce qu'ils «aiment», «commentent» ou «achètent» sur iTunes.

Erick Schonfeld de TechCrunch le décrit bien: le plus grand problème qu'il y voit est que Ping est exclusivement confiné à iTunes. «iTunes n'est pas social, il n'est même pas sur le web». Pas moyen (encore) de le relier à d'autres réseaux sociaux (ni même de copier un URL et de le partager).

Contrairement à ce que dit Wired, le web n'est pas mort et le HTML est le langage universel.

Et Apple a comme assomption que ce que vous achetez, vous l'aimez. Hum. Mon iTunes à moi est simplement un magasin en ligne pour toute ma famille. Je n'aime pas tout ce que j'y achète [MàJ: mes enfants, par contre, adorent]. Mon reçu de caisse n'est pas une pétition. Si au moins je pouvais activer le bouton «musique que j'aime» quand j'écoute, ça serait déjà une amélioration --et sémantiquement plus approprié. Le iStore n'est pas l'endroit où je me tiens en permanence [MàJ: iStore est magasin de iTunes, un sous-menu en fait, mais qui représente un espace tout à fait différent du reste du logiciel].

Ping ne s'intéresse qu'à ce que vous faites dans le iTunes Store, pas dans vos listes. Et me retrouver comme un pusher de mp3 (un énorme bouton d'achat apparaît à côté de vos «recommandations») me laisse dubitatif... [MàJ: quand on s'inscrit à Ping, on reçoit un courriel signé «The iTunes Store Team». On ne cache pas ses couleurs]

Pas d'achat, pas de post sur votre timeline.

Eh oui, pour afficher dans mon flot de nouvelles, je dois acheter une chanson.

Bien sûr, les grands de ce monde (comme Cold Play), eux, ont droit à une «timeline» qu'ils contrôlent. Mais pas le citoyen lambda. Voilà bien un réseau social bien médiéval: les puissants ne frayent pas avec le peuple.

Ping dans iTunes est un exemple de sérendipité automatisé pour découvrir des chansons. Le «social» y est plutôt subordonné au commercial.

Apple n'est pas reconnu pour son côté social (il n'a pas de présence dans les médias sociaux comme on pourrait s'y attendre d'une grande compagnie).

C'est une compagnie de hardware et de software, et l'humain y a été modélisé a un tel point (Apple excelle dans la relation humain-machine) qu'ils ont oublié ce que c'est la relation humain-humain...

--

Plus de lecture: 10 things Apple can do to rescue its experiment in social networking (de Philip Elmer-DeWitt de CNN)

14 commentaires:

dimanche, septembre 05, 2010 8:48:00 AM Alex Lauzon a dit...

Bien d'accord. Je doute que Ping soit un outil que j'utilise régulièrement. En fait, je crois bien que je ne regarderai plus vraiment ce qui s'y passe. Sauf peut-être à de très rares occasions juste pour fouiner un peu et essayer de trouver un bon album à écouter.

En ce qui concerne la présence d'Apple sur les médias sociaux, les fidèles de la Sainte-Pomme font le boulot plus rapidement et gratuitement. Apple serait folle de tenter de le faire plus efficacement que ses orthodoxes, non? Steve dicte la Bonne Parole et le bon peuple croyant la propage.

Avant le retour de Steve Jobs, d'un angle perceptif, posséder un produit Apple était élitiste et snob. On était dénigré par la masse. Je me suis fait pointer du doigt et ridiculiser à maintes fois parce que j'utilisais un Mac. Perso, j'ai toujours utilisé un Mac parce que ça me permet d'être productif tout simplement. C'est un outil et rien d'autre. Mais aujourd'hui, c'est cool et à la mode... Pas surprenant que ce qui est cool et «in» soit défendu et «monitoré» gratuitement par tout ceux qui se définissent par leurs objets. Ils ne vont quand même pas remettre en question leur choix de consommateurs et les preuves de leur statut social de parvenus quand même. ;-)

dimanche, septembre 05, 2010 2:00:00 PM Yasha a dit...

Je partage ton opinion Martin sur le fait qu'actuellement Ping offre peu de valeur comparé aux autres cadors du Web social. Ceci-dit, là où je suis moins d'accord c'est sur le potentiel et sur ce que pourrait devenir Ping. Je pense qu'Apple a pris la sage décision d'y aller en douceur dans un domaine où ils n'ont pas la même excellence que dans la mise en marché de produits technos. D'ailleurs, contrairement à l l'annonce de leurs produits, Apple n'a pas présenté Ping comme une révolution mais une évolution/extension d'iTunes.
Les fonctionnalités manquantes peuvent être rajoutées très facilement....ou bien avec l'intégration de l'Open Graph de Facebook. Après Amazon (qui a conclu une entente avec FB) pourquoi Apple n'utiliserait pas l'Open Graph ? Le Like serait présent, l'Open Graph a déjà les infos sur les usagers pour la musique avec les préférences. Le partenariat pourrait se faire avec un modèle d'affiliation avec lequel Apple est déjà familier.
Bref, iTunes avec sa situation de "locked-in" peut construire sa plateforme petit à petit. Ils ont déjà une masse critique considérable d'usagers (potentiels), un domaine comme la musique qui est social par essence, des aficionados de la marque, comme le mentionnait Alex Lauzon, qui vont suivre religieusement l'évolution. Est-ce que Apple ne va pas s'appuyer sur un Facebook pour avoir la connaissance de la relation humain-humain et rafler la mise ?
J'espère juste qu'Apple ne s'accaparera pas la musique/social comme il l'a fait pour la vente de musique numérique.

dimanche, septembre 05, 2010 9:03:00 PM Martin Lessard a dit...

@ Alex, "les fidèles de la Sainte-Pomme font le boulot plus rapidement et gratuitement". Je ne peux que te donner raison. C'est effectivement leur point fort: leur communauté se gère elle-même.

@ Yasha, je dois admettre qu'Apple a peut-être décidé de commencer lentement. Mais en 2010, ça ressemble plus à un retard. Mais bon, revoyons-nous dans un an ou deux... ;-)

lundi, septembre 06, 2010 3:19:00 AM Alain Gerlache a dit...

Excellent éclairage que je me suis permis de relayer dans ma nouvelle rubrique à la radio. http://alaingerlache.be/post/1074161906/ping-apple-se-met-aux-reseaux-sociaux
Et ça me fait plaisir de pouvoir ainsi contribuer à renforcer le dialogue entre les francophones qui s'intéressent aux évolutions du Web. Belle journée à toi Martin (et aux lecteurs de Zéro Seconde)

lundi, septembre 06, 2010 5:18:00 AM Martin Lessard a dit...

@ Alain, tout le plaisir est pour moi! En attendant de pouvoir continuer cet échange de vive voix un de ces quatre! ;-)

lundi, septembre 06, 2010 9:25:00 AM Laurent Maisonnave a dit...

Le dernier keynote d'Apple m'a offert une déception - pas de iOS dans AppleTV - et une semi-surprise décevante: Ping !

Apple et Google ont au moins ce point en commun, ils n'ont jamais réussi à percer le mystère des réseaux sociaux. Si le modèle économique fermé logiciel/matériel - iTunes/iPod/iPhone - fonctionne à merveille, lancer un nouveau réseau social demande plus d'ouverture et de pragmatisme.

Comme à son habitude, Apple y va en force pour imposer son point de vue - rappelez-vous la marque iPhone qui appartenait à Cisco -. Apple s'est donc essayé en intégrant Facebook à Ping, mais sans demander l'avis de l'intéressé. Résultat, Facebook a coupé les tuyaux vers Ping. Au final, comme pour Amazon, Apple sera obligé de signer/payer une entente avec Facebook pour avoir accès à Open Graph et donner enfin une légitimité à Ping. Sur ce point, j’abonde dans le sens de Yasha.

Les utilisateurs d'iTunes s'attendaient à une révolution bien plus importante pour iTunes: Le nuage à travers le Web ! NB: Je vais prendre de l'avance sur ma prochaine chronique du podcast de MacQuébec... Une fusion de Mobileme avec iTunes, pour offrir une lecture de son contenu audio/vidéo sur le Web, aurait définitivement poussé Apple au dessus du lot.

Au lieu d’emprunter le nom Ping, Apple aurait acheté Blip.fm pour l’ajouter à iTunes Mobile et le tour était joué: Apple gagnait une communauté de passionnés de musique et de médias sociaux, et s’imposait comme la destination musique en ligne.

Tout ça est théorique, voire utopique, mais vu d’ici, je trouve que ce scénario a plus d’allure que celui qu’Apple nous présente avec Ping.

lundi, septembre 06, 2010 11:50:00 AM Steve Mindsix a dit...

Ping d'Apple est le Wave de Google! (tel que lu sur l'ami Twitter)

Cela me fascine de voir de si grands empires, bourrés de talents et de concentrés de matières grises, nous sortir des choses de cette qualité...

mercredi, février 20, 2013 7:47:00 PM Anonyme a dit...

In relation to the last paragraph, the question had arisen by the people that how the diet can be eaten by us in the same form in which
it was utilized by our ancestors. The diet program is generally known as the caveman diet or perhaps the Paleolithic Diet.

Consider the following statistic.

Feel free to surf to my blog; the paleo diet and ms

mercredi, février 20, 2013 8:47:00 PM Anonyme a dit...

For those who are unaware, Vistaprint is a website that has been around for years, and it offers a variety of personalized products that can
be used for businesses, gifts, weddings, and
more. (Here's the key difference. I knew exactly what I wanted for my bridal lingerie, but I simply couldn't
find a place that offered it, complete and in my size.


My website wedding website affiliate program

mercredi, février 20, 2013 8:50:00 PM Anonyme a dit...

Only 1 address, while. Perhaps, the way to go will probably be yes.
Research states that more dog trainers and owners are deciding on the dog training collar.


Here is my web page - dog training aids dogs

jeudi, février 21, 2013 3:04:00 AM Anonyme a dit...

Search for professional Internet Marketing Companies India and let an experienced copy writer craft
eye-grabbing ad content for your business. By using
the autoresponder, you have been in front of a potential customer for five days.
Hours of daily internet marketing available.


my web blog ... Internet Marketing Techniques

jeudi, février 21, 2013 7:15:00 AM Anonyme a dit...

Depending on what type of business you have you should build a fan
base that consists of your target audience. Everyone knows that the internet is a global village where it is very simple to reach your audience for the promotion of
specific business idea, products or services. There are many ways of doing this and this article
take a look at some of them.

Also visit my site; http://socialbears.com/google-plus-one/

jeudi, février 21, 2013 9:17:00 AM Anonyme a dit...

When you stop PPC, traffic dies immediately and your
business is dead in the water. Of course if you want an internet
marketing plan to actually fulfill its intended function, then it has to be constructed in a competent manner.
Relate to them and they will always come back.



Here is my web-site: Internet Marketing Techniques
Also see my website: Internet Marketing Tips

jeudi, février 21, 2013 2:31:00 PM Anonyme a dit...

One quick and important note: make sure you know the
requirements and can get them all accomplished for your out-of-state or out-of-country wedding.
Instead of sending your scanned invitation,
it would be great if you create your own wedding website and invite your friends and
relatives. This site helps you find vendors within your local area.


Here is my homepage :: wedding website about us

Publier un commentaire

Les commentaires sont fermés.