ZEROSECONDE.COM: Le mythe du contenu décontextualisé (par Martin Lessard)

ZEROSECONDE.COM

Impacts du numérique sur la communication, notre société, nos vies.

Le mythe du contenu décontextualisé

Sommes-nous devant un mythe contemporain? : vouloir divorcer l'oeuvre de l'auteur et son lecteur serait-il un mythe actuel. L'atomisation de l'information où les auteurs seraient anonymes et les lecteurs inconnus, voire la possibilité que tous les auteurs puissent s'adresser à tous les lecteurs.

"Information wants to be free", le RSS le rend possible aujourd'hui, mais est-ce un tournant dans notre relation face à la connaissance?

Non, ce n'est pas un mythe actuel mais bien une "tradition" depuis les Lumières.

"Text that is drawn from a database can't form a part of a coherent narrative or argument, [it only] appears as encyclopedia entries."

Wikipedia, le nom le dit, est en continuité direct avec l'encyclopédie de Diderot. Les auteurs en moins. Mais est-ce moins subjectif? Sommes nous plus savant?

"The encyclopedic approach is in direct conflict with the nature of human knowledge and learning. Our knowledge consists of stories--narratives."

L'information doit être mis en contexte si on veut vraiment qu'il soit interprété. Le KM joue sur un contenu qui est -doit- être décontextualisé. Terrain glissant, car tout l'art repose sur la capacité de "reconstituer" le contexte. Du contenu en poudre avec un peu d'eau et hop, on a de la connaissance. Hum.
---
(citations en anglais : x28's Blog sur James Souttar, The Myth of Content and the Encyclopedestrianization of Communication, in: Gunnar Swanson (Ed.), Graphic Design & Reading, New York, 2000 )

1 commentaires:

mardi, novembre 30, 2004 9:40:00 PM Anonyme a dit...

Dans la même lignée, il y a cette histoire racontée chez Mopsos aujourd'hui qui fait grincer des dents: http://blog.mopsos.com/archives/000159.html

Stéphane Allaire (Ytsejamer)

Publier un commentaire

Les commentaires sont fermés.