ZEROSECONDE.COM: La confiance comme prochain eldorado (par Martin Lessard)

ZEROSECONDE.COM

Impacts du numérique sur la communication, notre société, nos vies.

La confiance comme prochain eldorado

"Si je me projette dans 20 ans, je dirais qu’il n’existera plus d’institution bancaire telle que l’on en connaît actuellement. La plupart de leurs fonctions seront alors prises en charge par des systèmes de courtage en ligne ou électroniques. " Stephen Prentice, vice-président et analyste au cabinet d'études Gartner, sur Vnunet.com

"Des systèmes ouverts du type eBay, où chaque individu bâtit son propre niveau de confiance, ont tout lieu de remplacer le système existant".

"(...) des centaines de millions d’internautes effectuent des transactions sur eBay avec des individus qu’ils ne connaissent pas. Cette confiance est basée sur la transparence même du système. Il suffit de consulter les évaluations des autres visiteurs pour s’en faire sa propre opinion."

Il intéressant d'imaginer qu'une des cultures de l'internet, la reconnaissance des pairs puisse faire trembler des institutions comme les banques. Non pas qu'elles vont disparaître (je ne vais pas, même dans 10 ans, transiger 15 milliards de dollars sur Paypal, parce que mon correspondant a 15 étoiles de plus dans son karma), mais elles risquent de perdre effectivement un territoire qu'elle occupe mal et dessert peu: le micropaiement, les services financiers entre individus ou petits groupes.

Monnayer la réputation
"La sécurité est là pour maintenir la confiance et la réputation de l’organisation. EBay est un agent de confiance. Ils sont parvenus à construire un environnement qui me permet en tant qu’individu d’effectuer des transactions et de bâtir mon propre niveau de confiance vis-à-vis des autres individus",
continue d'analyser Stephen Prentice.

La sécurité technologique mais aussi algorithmique. Voir mon billet sur l'astroturfing, l'ursurpation de la représentativité.

"Nous assistons d’ores et déjà à l’émergence de systèmes similaires à eBay qui mettent en relation des microprêteurs avec des microemprunteurs (...) Des services comme eBay ou dérivés d’eBay pourraient tuer l’industrie financière. Car en effet, pourquoi utiliser les services d’un intermédiaire tel qu’une banque ou une bourse quand on a la possibilité de traiter en direct ?" , s'interroge Stephen Prentice.

Pourquoi? mais parce l'intermédiaire ne disparaîtra pas! Le système est un tiers! Comme la banque. Mais le jour où le correspondant du système avec ses milliers d'étoiles disparaîtra dans la brume, vous seul tomberez. Et si le système offre des garanties de protection, il deviendra de facto une institution financière.

C'est sur cet équilibre de risque que l'émergence d'un marché de la confiance émergera pour prendre sa place dans le marché financier à côté des banques...

2 commentaires:

jeudi, septembre 21, 2006 8:53:00 AM oniquet a dit...

Il me semble que Prosper est un exemple qui illustre bien les propos de Prentice.

Il réunit des microprêteurs et emprunteurs qui transigent selon des taux qui dépendent entre autres de la confiance qui leur est attribuée.

Publier un commentaire

Les commentaires sont fermés.