ZEROSECONDE.COM: Le retour des intermédiaires (par Martin Lessard)

ZEROSECONDE.COM

Impacts du numérique sur la communication, notre société, nos vies.

Le retour des intermédiaires

Philippe Martin m'a envoyé un lien vers l'interview tourné avant-hier de Johana Colan de Rocketboom dans le cadre du Podcamp de Boston qui a eu lieu cette semaine. Elle répond aux questions en français (with English subtitles). C'est sérieux et rafraîchissant. (accès au vidéo)

Elle aborde des sujets qui me tiennent à coeur et qui apparaissent un peu partout sur mon blog, à savoir, le rapport au savoir des bloggeurs (et des podcasteurs) et leur émergence comme autorité face aux savoirs qu'ils transmettent. (Voir ma note sur l'autorité cognitive sur Internet et plus récemment ma note sur les 6 cultures d'Internet)

Elle dit que ces gens sont automatiquement perçus comme des "autorités" sur ces même savoirs. Ce qui est faux, précise-t-elle. Ils ont plutôt le rôle de "repackager" l'information pour leur donner du sens. On peut dire qu'il sont des passeurs de savoirs . Prenant de l'un et le passant à l'autre pour qu'il aille plus loin.

Médiatisation d'Internet
Il est étrange que l'arrivée d'Internet dans nos vies ait été annoncé comme le système par excellence pour "sauter par dessus" les intermédaires. Or, ils ont eu tout faux: c'est le plutôt retour des intermédiaires. De nouveaux intermédiaires : des courtiers du sens. Le web 2.0 surfe exactement sur cette veine.

Sur ce sujet, Johana reste très humble. Elle reçoit l'information de la communauté sur internet et la reformate pour son émission RocketBoom et cette nouvelle information redevient de la matière première pour la communauté qui la reformate comme elle le veut. Internet est un dialogue entre ses membres, dit-elle, et le savoir engendre d'autres savoirs.

Les firmes peuvent-elles participer au dialogue?
À la question sur les avantages pour les organisations de collaborer à ce dialogue, elle répond qu'il y en a, en donnant un cas concret: celui de Steve Rubel, VP chez Edelman, une grande boîte de Relations publiques. Et cet exemple m'a profondément marqué.

Steve et plusieurs à la tête du départment de marketing ont un blogue. Celui de Steve est "Micro persuasion". Il blogue sur son temps personnel, de façon indépendante de son travail. Et sa compagnie en profite, car Steve s'enrichie de toutes ces interactions. Celà profite à tous, car ce système d'échange des idées lui permet davantage d'exceller dans son rôle au boulot.

Mon questionnement
Moi, je blogue depuis 2004, de façon indépendante de mon travail, sur mon temps personnel, mais la compagnie pour laquelle je travaille n'en profite pas, n'en retire rien et n'arrive même pas à y voir un avantage.

Ce qui me fait comprendre 2 choses.

Premièrement, qu'une compagnie de service n'est pas nécessairement une compagnie capable de profiter du dialogue. Elle doit pour ça être ouvert à l'écoute. Ou plutôt que l'écoute soit un vecteur important pour sa croissance. Une boîte de RP (comme Edleman) l'est, par définition - elle doit être à l'écoute du marché.

Deuxièmement, qu'une compagnie qui ne comprend pas ce qui m'enrichit n'est pas faite pour moi. Dont acte.

3 commentaires:

lundi, septembre 18, 2006 6:42:00 PM Philippe Martin a dit...

C'est drôle, dèsque j'ai visionné ce video, j'ai pensé à nos discussions ainsi qu'à tous les entrepreneurs qui se posent la question de savoir que peut bien rapporter un blog d'affaire.
A noter que tout le monde avait des doutes sur la survie de Rocketboom après le départ de Amanda. Je trouve que Johana est vraiment très bonne et relève le défi avec brio. En plus elle parle un français impeccable.

mercredi, septembre 20, 2006 6:07:00 PM Christian Aubry a dit...

Dont acte. À travers toi, j'aimerais féliciter tous ceux qui quittent leur emploi sans amertume parce qu'ils se rendent compte qu'il ne leur convient pas. La société se porterait mieux si plus de monde avaient ce courage et cette honnêteté. Nous irions tous plus loin. Bonne chance dans tes projets!

mercredi, septembre 20, 2006 8:57:00 PM Martin Lessard a dit...

Bien vu, Christian. Je vais laisser des traces ici de mes efforts pour trouver ce qui me plaît... à suivre...

Publier un commentaire

Les commentaires sont fermés.