ZEROSECONDE.COM: Coup de jeune dans la blogosphère française (par Martin Lessard)

ZEROSECONDE.COM

Impacts du numérique sur la communication, notre société, nos vies.

Coup de jeune dans la blogosphère française

Mediametrie sort sa premiere étude sur les blogs: La blogosphère en ébullition (communiqué en pdf et interview video de F.X. Hussherr, en charge de l'Internet chez Médiamétrie, sur le site de Loïc Le Meur.

Voici les chiffres (les données s'entendent pour la France seulement):

- 3/4 des internautes savent ce qu'est un blog (9 sur 10 de 15-24 ans les connaissent.)

- les blogs sont consultés par 3 internautes sur 10, soit 6,7 millions d'internautes, (28% des internautes français.)

- 1/10 des internautes français a déjà créé un blog, soit 2 271 000 internautes (9,3% des internautes français.)

- 82% des bloggeurs français ont moins de 24 ans (35% ont entre 11 et 15 ans)

La plateforme blogue la plus consultée ? Skyblog (avec 17,5% des internautes).

Comme un (jeune) commentateur l'a écrit sur le site de Le Meur: dans le jargon des ados, on dit : "t'as un skyblog?" et non un blog.

Ce qui fait dire à un autre commentateur : "Maintenant qu'ils "savent" ce que c'est, ils pensent tous que j'ai un journal intime en ligne avec un pseudo et que j'y raconte mes vacances..." Alors que son blog en est un corporatif...

Bonne nouvelle?

Olivier Ertzscheid pose le bon diagnostic, appuyé par Miss Tics, en écrivant : "Avec ces chiffres, on est (bien bien) loin d'une blogosphère idéale, relais du débat public, média alternatif et/ou complémentaire, creuset de discours émergents. "

Une autre donnée intéressante de Médiametrie: le nombre moyen de lecteurs par plateforme blog qui donne à Skyblogs, en moyenne, ... 1 lecteur.

Olivier ajoute alors : notez " que pour ce public, le blog n'est donc, en termes de médias, qu'une sorte d'e-mail enrichi (one to one)."

J'écrivais en février dernier que publier un billet sur un blogue pourrait être considéré comme un message à tous. Ou plus précisément un message à qui de droit. On écrit un "courriel" à qui cela peut intéresser, sur un Dazibao numérique.

La culture autobiographique

Olivier se demande "s'il s'agit là d'une spécificité française"...

En Allemagne, selon Der Spigel, 12% des internautes ont un blog mais seulement 4% affirment lire régulièrement un blog (via Crossing the channel.) Ce qui fait dire à certain qu'il y a plus de blogueurs que de lecteurs. La blogosphère allemande, de toute évidence, s'alimente à l'extérieur pour rester en vie...

On compare souvent les blogs à des journaux intimes, dans une tradition catholique de l'autobiographie, en ligne direct avec la Rome antique ("De propria sua vita"), avec un strict mandat de présenter sa vie comme un tout et comme un leg aux générations futures, selon Jill Walker dans son "Mirrors and Shadows: The Digital Aestheticisation of Oneself" (PDF) (page 6).

Les blogueurs aujourd'hui, comme ces "djeunes" de moins de 24 ans qui "skybloguent", écrivent leur coup de gueule, publient leurs photos et, surtout, ils s'écrivent eux-mêmes. Ils ne laissent plus les autres les représenter, selon Jill. Ils prennent contrôle de la représentation de leur propre vie, ce que les masses média contrôlés par les plus de 24 ans n'ont jamais encouragés...

La culture d'échange

Le "knowledge blogging" serait donc restreint à une minorité, (des "vieux" de 24 ans et plus ;-), plus intéressé à exposer leurs idées (à jouer avec l'agenda setting) qu'à gérer leur image- dans- le- monde. Par essence, ces blogs ont une plus grande longévité, mais il faut se demander si le vivier, la blogosphère restante (ces 18% de "vieux" qui bloguent), est suffisamment fertile pour entretenir longtemps le souffle qui anime les blogueurs de la francophonie...

Ça passe, pour la francophonie, par la maîtrise des engins de recherche et des serveurs de notifications dédiés à notre sphère, afin d'accélérer la boucle de rétroaction essentielle à toute échange mais aussi de filtrer adéquatement la qualité des échanges...

2 commentaires:

mardi, décembre 27, 2005 10:24:00 AM Aymeric a dit...

J'avoue ne pas trop m'étonner par ces chiffres. Étant moi-même un "jeune" (j'atteins les 25 ans dans quelques jours), j'ai dans mon entourage 2 personnes sur 3, ayant un accès quotidien à Internet, qui possèdent un blog ! Parmi ceux-là il n'est pas très dur de faire un tri :
- il y a ceux qui se complaisent dans des photos (majoritairement d'eux-mêmes et de leur entourage)
- ceux qui parlent de leur repas de midi n'omettant pas 5 fautes par mot
- ceux qui déversent leurs larmes espérant trouver une voie vers la psychanalyse à travers ce média
- et enfin ceux qui essaient de communiquer une passion (l'informatique, l'art, etc) tout en s'épanchant sur leur vie aussi

Finalement les blogs ne sont-ils pas représentatifs d'Internet ? Et des gens tout simplement ?
Il existe des milliards de pages web allant du gamin de 7 ans découvrant la féerie du HTML, jusqu'à l'expert en trucmuche qui n'hésite pas à exposer, via Howto et autres, sa passion.
On retrouve alors chez les bloggeurs ces gens plus ou moins intéressants essayant de transmettre un message.

Il ne faut pas trop vite condamner la population jeune qui se veut majoritaire dans le monde des blogs, puisque finalement, n'est-ce pas elle qui représente la majeure partie des internautes aujourd'hui ? N'est-ce donc pas normal qu'elle soit représentative de ceux qui blog ?

Il est pour autant certain qu'on ne lira pas avec le même intérêt un blog nous assommant de photos du "blogmaster" avec un vocabulaire pauvre et "sms-isé", qu'un blog d'une personne raisonnée portant un regard critique et averti sur le monde qui l'entoure !

mardi, décembre 27, 2005 7:47:00 PM Martin Lessard a dit...

Aymeric, j'aime bien votre division des types de blogues. Et oui, les blogs sont représentatifs des phénomènes de la société, ni plus, ni moins.

Je crois que le choc des chiffres de Médiametrie provient du fait qu'il existe une disproportion des jeunes qui utilisent l'outil. Ou plutôt, la faible proportion de "vieux" de plus de 25 ans qui l'utilisent.

Je ne crois pas que la courbe va se corriger de sitôt. Les "jeunes" seront toujours plus riche en temps que les "vieux"...Et malgré tout ce que l'on pense, les "vieux" n'ont pas toujours quelque chose d'intéressant à dire...

Quant à l'intérêt du contenu d'un blog de "jeune", je n'ai pas à me prononcer, puisque je ne sens pas interpelé, n'étant pas leur public cible. Et je ne vois aucun problème avec un blog conçu pour 5 lecteurs.

Voir mon prochain billet.

Publier un commentaire

Les commentaires sont fermés.