ZEROSECONDE.COM: Microsoft et le Web 2.0 (par Martin Lessard)

ZEROSECONDE.COM

Impacts du numérique sur la communication, notre société, nos vies.

Microsoft et le Web 2.0

Microsoft, lorsqu'il a effectué son virage en 1995-1996 pour affronter le "Internet Tidal Wave" (PDF 444K), en écrasant au passage Netscape, s'est attiré les foudres de toute une génération d'internautes.

Le "satan" a peut-être bien des défauts, mais il lui faut reconnaître deux qualités.

Il a réussi, 1, à se hisser comme un des pionniers du web (du Web 1.0 s'entend). Et il possède, 2, de fameux rédacteurs de mémo!

Le Mémo de Bill Gates, Internet Software Services, parmi les deux qui ont été diffusés hier sur le web (voir ma note), celui-là en particulier, aura le plus d'impact. (Mais, comme je l'écrivais hier, le plus passionnant est celui de Ray Ozzie, le CTO. On en reparlera une autre fois.)

Quand Gates parle, Wall Street écoute.
Et ses employés aussi. Et quand Microsoft bouge, il ne fait pas bon d'être sur son chemin.

Il faut reconnaître que Microsoft a les moyens de ses ambitions. Mais réussira-t-il? Internet sera-t-il meilleur après? Ne va-t-il pas seulement étouffer les nouvelles initiatives, comme ça s'est passé en 1995-1996?

Les paris sont lancés.

On peut se poser des questions, pour se garder les méninges en forme.

Le "coulage" des mémos dans le public est-il intentionnel?
Une bonne partie de la blogosphère américaine le pense. Serait-ce une nouvelle forme (très 2.0 soit dit en passant) de relation aux investisseurs? Je me risque à croire que Microsoft veut réellement entreprendre le virage... Disons qu'ils ont peut-être pris une précaution juridique : en annonçant que MS est en "retard" dans la course, ils se prémunissent contre une éventuelle poursuite anti-trust s'ils dominent de nouveau (dans un web 2.0, personne ne vous force de prendre un logiciel).

Le modèle de publicité est-il viable pour une si énorme entreprise de logiciel?
On ne se débarasse pas d'un modèle (quasi mafieux) de licence de logiciel pour passer à la publicité par mot clef. La cure risque de tuer le patient - ou alors de le changer radicalement.

Est-ce Microsoft est capable de se réinventer?
Actuellement, j'utilise mon PC, je cherche le bouton Windows Start et ouvre mon navigateur Firefox pour aller sur mon serveur de courriel Gmail. Pourquoi pas demain ouvrir mon PC et tomber directement sur Gmail? Ici c'est la métaphore de Desktop qui est en train de disparaître...

Est-ce que Microsoft peut atteindre une distribution rentable sur le web?
Microsoft contrôle son réseau de distribution. Il y doit même sa fortune. Sur le web, il n'y a pas de pression possible pour écarter un concurrent. Il faut tout simplement être le meilleur...

Et sous cet angle, et uniquement sous cet angle, j'y vois un espoir : les produits Microsoft devront être les meilleurs pour dominer et non plus hégémoniquement être adopté, par défaut, de force...

---
Poursuivre la réflexion:
Steve Hamm (buziness Week Online), 10 nov: Dueling memos (la réponse de Salesforce.com)
Richard Waters (Financial Times), 9 nov: Visionary for Microsoft’s internet fight-back
Chris Nuttal (Financial Times), 9 nov: Microsoft concern at ‘technology lag’
Charles Cooper (C!Net) : Microsoft's latest call to arms
Source image

2 commentaires:

lundi, novembre 14, 2005 11:24:00 AM SdC a dit...

J'ai entendu dire que le système Mac Os 10 serait compatible avec n'importe quel type de hardware courant 2006. Auriez-vous eu vent de ce type d'info ? Car si c'est c'est le cas il y a là une véritable nécessité pour MS de passer au web 2.0 en proposant le maximum de services directement en ligne.

lundi, novembre 14, 2005 11:38:00 AM Martin Lessard a dit...

sdc, je ne suis pas au courant. Mais si c'est le cas, ça confirme qu'apple se dirige vers une plus grande intégration technologique. Mais pas nécessairement axé vers le web 2.0.

Microsoft semble vouloir devenir la plaque tournante, le facilicitateur des produits, services, entreprises web 2.0; une place beaucoup plus payante à terme...

Publier un commentaire

Les commentaires sont fermés.