ZEROSECONDE.COM: L'acte de naissance du web 2.0 (par Martin Lessard)

ZEROSECONDE.COM

Impacts du numérique sur la communication, notre société, nos vies.

L'acte de naissance du web 2.0


Il n'y a plus à douter, la machine de guerre de Microsoft se met en branle. Objectif : le web 2.0. On se rappelle le virage Internet (réussi) de Microsoft il y a quelques années. Nous allons maintenant assister à la conversion du géant vers les services web.

(English version of this post)

Le web 2.0 représente une transition de l'univers isolé des sites web fermés vers des flux de contenu libre et de services ouverts basés sur une plateforme web.

Deux "mémos internes" ont été divulgués sur Internet aujourd'hui (9 novembre). L'un de Bill Gates lui-même, l'autre du chief technology officer, Ray Ozzie. La divulgation des mémos peut sembler louche, mais ils démontrent tout de même tout le sérieux que Microsoft accorde à la réalité du web 2.0 (qu'ils appellent "Internet Software Services"

Et quelles révélations!

Le nouveau champ de bataille de Gates
Monsieur Gates déclare, sur un ton similaire à son mémo qui annonçait le virage Internet en1995 (
"Internet Tidal Wave" - PDF 444K), que : "this coming "services wave" will be very disruptive."

Gates reconnaît que la prochaine vague sera celle des services web : "We will build our strategies around Internet services and we will provide a broad set of service APIs and use them in all of our key applications."

Il affirme, et je n'ai pas de peine à le croire, que la compagnie a les ressources pour harnacher le phénomène et y prendre part rapidement.

Viens ensuite la révélation: "Advertising has emerged as a powerful new means by which to directly and indirectly fund the creation and delivery of software and services along with subscriptions and license fees."

La publicité est reconnue comme un vecteur viable sur Internet! Une reconnaissance quasi explicite que le modèle d'affaire de Google (avec son adSense, la publicité par mot clef) est viable, enviable et l'avenir du logiciel, des services et du contenu.

Ce qui veut aussi dire que c'est sur le modèle d'affaire de Google, son terrain, que Microsoft veut se battre.

J'annonçais le début des hostilité de la plateforme web. Ce mémo est la déclaration de guerre.

Mais cette guerre ne sera pas nécessairement une guerre sale.

L'acte de naissance du web 2.0
Dans le deuxième mémo, celui de Ozzie, beaucoup plus long, beaucoup plus détaillé et de loin le plus intéressant et le plus stimulant - ce mémo là en particulier - c'est l'acte de naissance du web 2.0.

Pas la naissance. L'acte de naissance. La reconnaissance, autrement dit, par l'autorité des autorités, Microsoft, que le phénomène forme une véritable vague de fond.

Le phénomène existe depuis quelques années, évidemment. Mais que Microsoft en parle de cette façon va dessiller les yeux à plus de gens d'affaires que tout ce que la blogosphère au complet aurait réussi dans les cinq dernières années.

Autrement dit, Microsoft vient de rendre crédible cette mouvance, simplement en la nommant.

Les technologies et les pratiques d'affaires que Ozzie identifie deviendront, de facto, la façon de faire des affaires sur le web 2.0.

Dans "The Internet Services Disruption", Ozzie se base sur 3 facteurs-clef :

1. Le modèle économique de la publicité est viable sur le web
La publicité ciblée permet la création et la distribution de services qui n'existaient pas auparavant. Possiblement, la publicité pourrait offrir de meilleurs revenus que les licences...

2. Le modèle de libre-service sur le web est le plus performant
Les produits sont découverts sur le web via une combinaison de blogues, de mots-clefs, de bouche à oreille et de marketing viral. L'effet réseau dépasse toute les armées du service des ventes du monde entier...

3. La demande de service simple, intégré, efficace a atteint un seuil critique
Une kyrielle d'outils nous permet de nous brancher au réseau (PC, Blackberry, portable, jeux vidéo, etc). Même les voitures sont appelées à devenir "intelligente" et "branchée". L'offre pour des outils simples et interopérables sera essentielle...

"Products must now embrace a “discover, learn, try, buy, recommend” cycle – sometimes with one of those phases being free, another ad-supported, and yet another being subscription-based."

Complexity kills, rajoute-t-il. La complexité étouffe. Il faut développer léger et réduire la complexité. (Provenant du créateur de Lotus Note, la plateforme préhistorique qui brime la productivité de milliers d'employés à travers le monde en les enfermant dans une architecture arriérée et propriétaire, il y a de quoi surprendre. Mais au moins il voit clair maintenant.)

Et lui aussi apporte une révélation: "We will design and license Windows and our internet-based services as separate products, so customers can choose Windows with or without Microsoft’s services."

Oui, vous avez bien lu. Les services de Microsoft seront modulaires et interopérables avec d'autres services.

Il répète encore si vous n'avez pas compris: " We’ll design and license Windows and our services on terms that provide third parties with the same ability to benefit from the Windows platform that Microsoft’s services enjoy."

J'insiste, lisez bien encore :"Our services innovations will include tight integration with the Windows client via documented interfaces, so that competing services can plug into Windows in the same manner as Microsoft’s services. "

Ça, c'est la fin définitive du web 1.0...

---
Références
Source des mémos "divulgués" : Scripting News de
Dave Winer
Mémo de Bill Gates : Internet Software Services
Mémo de Ray Ozzie : The Internet Services Disruption
Financial Times : The Microsoft memos revealed
Tim O'Reilly : What Is Web 2.0 (Design Patterns and Business Models for the Next Generation of Software)
Nicolas Carr : The amorality of Web 2.0 (longue note lucide pour empêcher de tourner en rond)
News.com : Gates telegraphs Microsoft's software services
News.com : Microsoft to reorg; Allchin to retire
NY Times : Internet Services Crucial, Microsoft Memos Say
Web 2.0 (article du wikipedia)
Source de l'image.
Ajouts du 12 nov:
Media & Tech : Bill Gates annonce la révolution des services logiciels (un des rares commentaires éclairés dans la blogosphère francophone)
Media & Tech : Nouvelle stratégie Microsoft : la vision du "bizuth" Ray Ozzie!

1 commentaires:

mercredi, décembre 14, 2005 7:58:00 AM JB Boisseau a dit...

Je signale une traduction de l'article fondamental de Tim O'Reilly pour qui veut parler de web 2.0 :

Publier un commentaire

Les commentaires sont fermés.