ZEROSECONDE.COM: Rechercher, rechercher, il restera toujours quelque chose à trouver (par Martin Lessard)

ZEROSECONDE.COM

Impacts du numérique sur la communication, notre société, nos vies.

Rechercher, rechercher, il restera toujours quelque chose à trouver

Dans la langue de molière, il n'y a pas de nuance explicite entre 'rechercher' (information retrieval) et 'rechercher' (research). Recherche en français signifie "trouver de l'information", avec un flottement quant à la référence au moyen ou à l'objectif.

Le grand dictionnaire terminologique donne lui aussi plusieurs définitions selon les domaines d'activité : retenons celle de l'informatique ("Fonction qui permet de trouver des données spécifiques") et des sciences de l'information ("Consultation des instruments de travail et des fonds d'archives correspondants dans un but d'information"). La référence au moyen est plus claire en informatique et celle relative à l'objectif est plus évidente en sciences de l'information. (Ce qui expliquerait le fossé entre les programmeurs et les communicateurs dans des projets de Gestion de contenu).

En Information Retrieval, le moyen, ce sont les outils du traitement de l'information sur un corpus documentaire (exemple Google). L'objectif serait de repérer et ramener de l'information pertinente. Le Data Mining, par exemple aurait cet objectif. Le bouton "Search" laisse peu de place au doute sur le sens des découvertes qui sera faite: l'information retournée sera du data.

Mais quand est-il de la connaissance?

En KM (knowledge management - mais je préfère le nouveau terme Knowledge work management) le moyen peut être l'empirisme, l'objectif c'est de découvrir, de produire de nouvelles connaissances.
"Knowledge Management is not about acquiring more information. It is about expanding the ability to get results - even with the same information".
C. Jackson Grayson, chairman and founder of the American Productivity & Quality Center (APQC)
(via Florian Heidecke)

La construction de l'intelligence se fait dans un processus de transformation de l'information:
  • Data : l'information est formellement inscrite sur un support

  • Information : mise en forme des datas

  • Connaissance : formation des idées

Quand nous consultons une page Google, nous ne disposons pas seulement d'une page de résultat provenant d'un savant croisement combinatoire binaire, mais d'une représentation du monde dont la neutralité n'est pas démontrée. Derrière la liste se cachent des principes implicites de classification du savoir et d'organisation de la connaissance.

Rechercher n'est pas un acte technique sans conséquence. La recherche façonne notre conception du monde. Je parlais de findability et de savoir mobile plus tôt, il serait temps de parler de serendipité et du google pagerank comme nouveau mode d'appréhender la complexité entropique de la connaissance sur Internet. Mais pour l'instant, je vais aller me coucher, ce sera pour une autre fois...

1 commentaires:

mercredi, septembre 29, 2004 12:50:00 PM Eric Baillargeon a dit...

Je crois que tu aimeras
http://maryamnotes.blogspot.com/

Publier un commentaire

Les commentaires sont fermés.