ZEROSECONDE.COM: TV en direct + FaceBook = TV Sociale (par Martin Lessard)

ZEROSECONDE.COM

Impacts du numérique sur la communication, notre société, nos vies.

TV en direct + FaceBook = TV Sociale

L'offre en ligne pour suivre "live" un événement s'est grandement développée. L'association CNN & FaceBook qui a présenté l'investiture du président Obama hier démontre ce que pourrait être la télé en direct dans un future très proche.

Tout en suivant live l'investiture, on pouvait, sur la même page, "chatter" live avec sa communauté Facebook grâce au partenariat CNN Live et FaceBook Connect.

CNN live + Facebook Connect
Statistiques
De Inside FaceBook (via Mario)

• 1,000,000 de personnes ont mis à jour leur statut facebook via l'application sur CNN.com Live Facebook
• 4,000 mises à jour par minute en moyenne durant tout l'événement
• 8,500 mises à jour du statut Facebook durant la première minute du discours d'Obama

• 25 millions de live video streams Via Beet.TV
• Autres statistiques sur NeeTeeVee.

Facebook tire ainsi le tapis sous les pieds de Twitter
FaceBook avait redonné un regain à Twitter en montrant l'utilité du "status", qui est en fait du micro-bloggage. Pourquoi s'embarrasser de tout l'appareil Facebook quand seulement le "status" suffit pour devenir un "média"?

L'idée géniale de CNN et FB a montré toute la puissance de la communauté de Facebook : suivre l'événement est une chose. La suivre en commentant en ligne en est une autre. La suivre avec sa communauté est tout à fait galvanisant.

Twitter n'a pas perdu la partie pour autant. Il reste un puissant outil de "breaking news", de scoops, du "peer to peer news". Mais ici si on veut regarder ensemble un événement, FaceBook + la télé est le nouvel endroit...

La télé sociale
Je ne crois pas que Twitter (ou autre outil de clavardage ou de forum) aurait offert le même degré de confort social: c'est comme aller écouter un événement sur un grand écran dans un bar ou un café, à la différence, dans le cas de CNN+FB, c'est que dans la salle ne se trouvent que des gens que vous connaissez. Les cris seront les mêmes ("Go Obama Go!") que dans une salle remplie d'inconnus, mais lancés ici par votre réseau personnel centré autour de vous.

Comme Facebook a réussi à paraître plus "personnel" (il n'y a pas d'anonymat sur Facebook), le côté "public" de Twitter semble tout à coup moins approprié... (voir en passant l'analyse d'ExVisu de Twitter sur les données linguistiques entourant Obama).

Une nouvelle audience
Comme l'investiture avait lieu en milieu de journée pour les Américains, les employés au travail ont pu se tourner en masse vers les sites web pour accéder à la diffusion en direct.

CNN a tapé dans le mille en attirant sûrement une grande audience qui avait déserté le petit écran. Les "numériques" ont redécouvert un nouvel usage de cette "télévision" qu'ils trouvaient peut-être trop traditionnelle, unidirectionnelle, dépersonnalisée.

Il ne faut pas sous-estimer ce type d'expérience: quand le réseau sera autant fiable que les ondes, il y a fort à parier qu’« accéder à la télévision» se fera par Internet pour ce type d'événements : on ne veut plus être tout seul devant l'écran.

Autres liens
Si vous avez manqué le discours d'Obama, c'est ici pour la video et ici pour le texte anglais (et ici pour des extraits en français)
Et vous pouvez voir toute la scène en 3D avec PhotoSynth (MS SilverLight 2.0 nécessaire) (via Journal du Geek)

Autres réflexions sur la télé et le web sur Zéro Seconde
Les réseaux sociaux comme extension de la culture de masse
::Où je tire un peu les oreilles de Radio-Canada et explique pourquoi les réseaux sociaux poursuivent une lointaine guerre entre culture d'élite et culture populaire.
Pré-diffusion TV
::Lancer sa saison sur le web avant de la lancer à la télé?
TV et le web : faites court
::Les gens peuvent passer jusqu'à 40 minutes sur YouTube, mais ils le font à coup de clips de deux minutes.
Métamorphoses de la télé
Les grandes mutations qui affectent l'industrie de la télédiffusion créent une fenêtre de nouvelles opportunités pour expérimenter et tester les nouveaux médias.
Pour ou contre Facebook?
Il est trop facile d'en faire un combat "vie réelle" versus "vie virtuelle", la dichotomie fondamentale est plutôt "en ligne/hors-ligne".

8 commentaires:

mercredi, janvier 21, 2009 6:48:00 AM cfd a dit...

La seule chose qui donne à Twitter une légère supériorité dans la diffusion, c'est la possibilité d'avoir une agrégation de statut globale (pour les statuts publics). Rien qui n'est pas faisable avec Facebook, tel que le démontrait l'autre onglet sur CNN.live.

L'aspect "breaking news" de Twitter n'est pas un avantage comparatif digne de mention. Et l'aspect "conversation" que permet la "réponse" à des statuts Fb est supérieur quand à moi...

Je pense qu'on a rien vu encore!

mercredi, janvier 21, 2009 7:41:00 AM Mathieu a dit...

J'ai eu la même impression en suivant pendant quelques minutes l'évènement sur CNN+Facebook. Je me suis également fait cette remarque concernant twitter. La "télé sociale" telle que vous l'a décrivez est probablement l'avenir de la télé et c'est évident que CNN à frappé fort. Cependant, je me sens très concerné par les mondes virtuels et par Second Life particulièrement et j'ai le sentiment que dans Second Life, la télé sociale existe depuis longtemps et est bien plus développée (représentation des membres de sa communauté avec un avatar...). Pour résumer, l'innovation du 20/01/09 résultat du mariage facebook + CNN n'a rien produit d'autre que des interactions collectives synchrones online (agrémentées d'un streaming live massif). Ce à quoi se destinent et réalisent beaucoup mieux les univers virtuels 3D depuis le début.

mercredi, janvier 21, 2009 9:23:00 AM Martin Lessard a dit...

CFD
Pour ce qui est de l'ouverture de Twitter, aucun doute, il est supérieur à FaceBook.

Je vais aussi être d'accord, en partie, avec toi pour reconnaître deuxièmement que Twitter n'a pas "l'avantage comparatif digne de mention" quant à l'aspect "breaking news". Mais par son ouverture "public", il est définitivement plus compétitif que FaceBook, mais pas nécessairement face à des solutions similaires (indenti.ca) -- mais ce serait oublier, et c'est un gros point, sa forte popularité.

Et je te donne un autre point, tour du chapeau, pour nous rappeler que la "conversation" qu'offre une "réponse" à un status FB est une clé de voûte dans l'équation...

MATHIEU
Je suis d'accord pour relativiser "l'exploit" de CNN+FB.

Les mondes virtuels (dont SL) -- et autres forums moins graphiques-- ont sûrement offert depuis longtemps ce type d'expérience social.

Mais la jonction de deux services "grand public" et la simplicité de leur usage donnent un signal inédit quant à la voie que prendra l'usage de la télé sur le web que les autres tentatives ne rendaient peut-être pas à sa juste valeur. Je parle ici, évidemment, d'un évènement de masse. Les initiatives localisées, ponctuelles ou non, en ont tracé la voie. Merci de nous le rappeler...

mercredi, janvier 21, 2009 11:47:00 AM Blogue a dit...
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
mercredi, janvier 21, 2009 12:21:00 PM Blogue Techno a dit...

J'ai adoré le combo CNN + Facebook. Ça marchait bien dans mon PC sous Vista, et dans mon MAC. CNN est le leader Télé dans la compréhension des bienfaits du Web 2.0.

Chaque jour, je vois comment CNN incorporent des concepts Web 2.0 dans leur programmation:
- Talk Live with Larry King on his Blog
- Share CNN Stories on Facebook
- Get more news on our website
- Live Videos

L'investissement doit être grand, mais les retombées suivent. J'aime beaucoup mon CNN au poste 062 chez Vidéotron.

Et bravo pour ton article - très intéressant. Diane Bourque

jeudi, janvier 22, 2009 12:32:00 PM Zelaurent a dit...

L'opération commune de Facebook et CNN me conforte dans mon scepticisme vis-à-vis de Twitter. Très utile dans la geekosphère buzz/web2, je ne le vois pas s'imposer dans le grand public.

Pourquoi les internautes devraient-ils réinventer leur activité en mettant leur statut sur Facebook et Twitter ? Autant garder le leader, surtout quand il s'ouvre vers d'autres sites avec Facebook Connect.

Comme il est difficile de migrer de Twitter à Identi.ca, qui offre pourtant de plus grands avantages (open source), il parait improbable de voir les gens quitter leur communauté Facebook, déjà bien établi, pour aller vers Twitter. Qu'on ne me parle pas des palliatifs comme Ping.fm, qui nous ramènent désespérément au statut de geek couper du monde.

mercredi, janvier 28, 2009 4:52:00 PM Yannick B. Gélinas a dit...

J'ai adoré mon expérience de "télé sociale" avec FB+CNN. L'impression d'entrer enfin dans une nouvelle ère, en politique, et dans les médias. En tant que société aussi. Qui disait que l'Internet est froid? J'ai vécu de grands frissons ce soir là, les larmes aux yeux, et de grands rires, et tout cela grâce au résautage social lié à un événement historique qui me touchait particulièrement. Comme quand on disait "un grand moment de télé", je peux dire que ce fut "un grand moment web"...

mercredi, janvier 28, 2009 5:42:00 PM Martin Lessard a dit...

"un grand moment web"! Je la retiens celle-là!

Publier un commentaire

Les commentaires sont fermés.