ZEROSECONDE.COM: Bloggeurs, journalistes, même combat (par Martin Lessard)

ZEROSECONDE.COM

Impacts du numérique sur la communication, notre société, nos vies.

Bloggeurs, journalistes, même combat

Une cour d'appel de Californie a déterminé que les "reporters" en ligne ont les mêmes droits que leurs confrères de la presse papier. (via Herald Tribune)

Apple cherchait à connaître qui avait coulé des informations sur un de leurs produits en 2004, notamment en demandant que lui soit remis les fichiers des communications électroniques du fournisseur de service Internet afin de connaître l'identité de l'informateur de Apple Insider.
(voir ZD Net.fr)

La définition de "média" vient de s'élargir
Le Premier Amendement de la Constitution (américaine) semble protèger autant les journalistes en ligne que hors-ligne. La Californie renforce la protection de la confidentialité des sources des journalistes, qu'importe le média.

"We can think of no workable test or principle that would distinguish 'legitimate' from 'illegitimate' news". (source)

Apple déclarait que le site web n'était pas un "site légitime" de nouvelles en publiant des "secrets commerciaux" en "violation des copyrigths"...

Publier sur Internet revient donc maintenant à publier dans un "média", avec les mêmes droits... et les mêmes devoirs.

Bloguer c'est publier
Les blogueurs, dont le débat sur le fait qu'ils soient ou non des journalistes semblait éteint, se retrouvent avec une liberté de parole qui s'apparente à une liberté de presse...

C'est la "fonction" et non le "format" qui détermine ce qu'est un journaliste. Le débat est reparti, mais cette fois-ci, il y a jurisprudence...

Ce que je retiens surtout, c'est que, j'imagine, ça tient aussi pour les "interdictions de publication" à venir... Pour la blogosphère, une certaine légèreté (ou impunité, c'est selon) vient de tomber....

Plus d'info:
Electronic Frontier Foundation

1 commentaires:

mardi, mai 30, 2006 8:17:00 AM Marc André Bélanger a dit...

"Pour la blogosphère, une certaine légerté (ou impunité, c'est selon) vient de tomber..."
Tout à fait d'accord. Si les bloggeurs "se retrouvent avec une liberté de parole qui s'apparente à une liberté de presse..." il leur faudra savoir ce que les journalistes des médias "traditionnels" doivent apprendre à propos des responsabilités et des devoirs, en particulier en ce qui concerne les notions de droits d'auteurs, de diffamation, etc.

Publier un commentaire

Les commentaires sont fermés.