ZEROSECONDE.COM: Television 2.0 ? (par Martin Lessard)

ZEROSECONDE.COM

Impacts du numérique sur la communication, notre société, nos vies.

Television 2.0 ?

Que penser du fait que YouTube.com dépasse maintenant la BBC dans le nombre de visites sur le web?

Alexa.com data: traffic comparé de BBC.co.uk et YouTube.com
(source Alexa.com, via NowPublic)

On peut se demander bientôt ce que voudra dire média grand public (maintream). Comme destination web, on ne peut comparer ces deux sites web (et conclure quoi que ce soit) sur la seule base des statistiques de fréquentation.

Mais je serai prêt à parier que les médias maintreams ne vont pas en rester là et modifier peut-être même la mission de leur site web pour répondre à ce besoin du public pour ces snippets de vidéos qui racolent plus de paires de yeux que leurs émissions phares...
---
Plus d'info: YouTube, numéro 2 derrière MSN

2 commentaires:

dimanche, mai 21, 2006 1:43:00 PM François Guité a dit...

Au fur et à mesure que les masses vont s'approprier le Web, le média va se diversifier et, généralement, s'abêtir. Mais j'ai espoir que les outils de recherche ne lui réserveront pas le même sort que la télévision.

lundi, mai 22, 2006 2:58:00 PM Martin Lessard a dit...

François, on a souvent tendance à dire que les outils de masse servent à abêtir. Comme s'il y avait une haute culture et une basse culture (le ballet versus le hocket; Nabucco versus American Idol).

L'appropriation des outils de communication par les masses (ou au service des masses) ne donne pas nécessairement dans la finesse, il faut l'avouer.

Je ne me demande si ce n'est pas un verre grossissant de ce qu'est profondément l'humain: entre une crème glacée et un tofu, ou entre l'éducation et le plaisir, notre coeur ne balance pas longtemps.

Je ne crois pas que l'outil (le web) va changer quelque chose. Ou si peu. Ou je l'expère. En tout cas, la technologie est malheureusement amoral et se fout bien de nous élever ou de nous abêtir...

À lire, de Nicolas Carr, : The amorality of Web 2.0

Publier un commentaire

Les commentaires sont fermés.