ZEROSECONDE.COM: Disrupt or destroy : l'accès Internet comme enjeu stratégique (par Martin Lessard)

ZEROSECONDE.COM

Impacts du numérique sur la communication, notre société, nos vies.

Disrupt or destroy : l'accès Internet comme enjeu stratégique

Quand trois câbles de télécommunication alimentant une partie du Proche et Moyen Orient ont été coupés la semaine dernière, toute cette partie du monde s'est retrouvée privée d'Internet ou fortement ralentie. Courriel, VoiP, vidéo, cybercommerce, etc. Quand un quatrième est coupé dimanche, il est difficile de ne pas penser y voir une conspiration.

Miss -détails (Photo de Vincent Lessard)Bien sûr, des câbles brisés, il y en plusieurs par année. ABCnews en compte facilement jusqu'à 50 dans l'Océan Atlantique seulement.

Donc plutôt courant comme pépin, mais quand il manque de redondance, la situation devient préoccupante. Alors quatre bris simultanés? Parle-t-on alors d'attentats? Dans la blogosphère, la rumeur circule. S'agirait-il d'isoler l'Iran? comme le laisse entendre Bloggernews. Les paris sont lancés!

Réseaux stratégiques
Quoi qu'il en soit, les impacts politique, économique et social sont devenus énormes : perdre le réseau virtuel, c'est une panne tout ce qui a de plus "réel". Et si certains pays n'y voient pas tout de suite, il y a fort à parier qu'ils seront fragilisés dans un proche futur.

L'Inde a vu sa dorsale Ouest s'écrouler et a dû se rabattre sur son unique autre dorsale à l'Est (info trouvée sur ABCnews). Pour un pays où la télécommunication fait travailler beaucoup de cerveaux ou de téléservices à distance, c'est un sacré problème.

Les pipelines de l'or numérique
Un plan de redondance stratégique devrait faire partie de tout bon programme d'autonomie nationale ou régionale, au même titre que l'énergie (électricité et pétrole au premier plan).

On apprenait ce matin dans Le Devoir que le Canada n'a pas de réserves stratégiques de pétrole pour protéger les provinces de l'Est, dont le Québec et l'Ontario. Les dorsales d'Internet sont en quelque sorte des pipelines d'information et si l'information est le pétrole du 21e siècle, doit-on penser les inclure dans toutes stratégies de "défenses"?

La cinquième colonne
En tout cas, ce qui circule depuis 1 an ou 2 sur le réseau c'est le un rapport déclassifié du Department of Defense américain, passablement censuré, qui décrit Internet comme une arme aux mains de l'ennemi. Pas sûr, par contre, tant que le président actuel reste en place, de savoir qui est ainsi désigné comme ennemi, mais poursuivons.

L'information est une arme et l'electronic warfare (EW comme il est nommé dans le document) fait partie des mesures que doivent prendre les militaires.

Disrupt or destroy
Intitulé : "Information Operations Roadmap" et signé par Rumfeld en 2003, le document termine en demandant que soit donné le pouvoir "[to] provide maximum control of the entire electromagnetic spectrum".(...)[to] "disrupt or destroy the full spectrum of globally emerging communications systems, sensors, and weapons systems dependent on the electromagnetic spectrum".

De là à penser que couper des câbles relève de cette stratégie, il n'y a qu'un pas. Je ne sais pas si c'est vrai, mais l'existence du document ne laisse plus de doute sur l'aspect stratégique d'Internet pour les états, les régions et les peuples...

---
Work begins to repair severed net, BBC (anglais, 758 mots)
The newest Internet whodunnit? Who cut the cables? C|Net (anglais, 327 mots)
Analyzing the Internet Collapse, ABC (anglais, 1378 mots)
"Information Operations Roadmap" Departement of Defense, PDF (anglais, 78 pages)
---

1 commentaires:

vendredi, février 08, 2008 8:25:00 PM Jean-Marc Langevin a dit...

Je dois être atteint de conspiratinite aigue :)

Publier un commentaire

Les commentaires sont fermés.