ZEROSECONDE.COM: Comment peut-on être Canadien? (par Martin Lessard)

ZEROSECONDE.COM

Impacts du numérique sur la communication, notre société, nos vies.

Comment peut-on être Canadien?

Cyberpresse a mis en ligne le premier enregistrement vidéo de l'interrogatoire d'un détenu à Guantanamo, Omar Khadr, un ado de 16 ans.

Celui-ci a éclaté en sanglots et à répété «Aidez-moi! Aidez-moi!». L'agent canadien lui a demandé «Je veux rester à Cuba avec toi. Peux-tu m'aider?» en référence aux "conditions météorologiques favorables dans l'île des Antilles qui contraste avec le rude hiver canadien".

Répugnant.


Visionner la vidéo et déchirez votre passeport canadien. J'ai retiré toute mention dans mes profils en ligne à ce pays qui accepte que la torture d'adolescent (et de qui que ce soit) soit autorisé sur ses ressortissants.

Je suis Québécois. Pas Canadien.

MàJ: 11h30: À la Une du Monde. Encore une fois, c'est de l'extérieur que vient l'appui aux citoyens canadiens. Mais que fait ce gouvernement?
MàJ: 14:30: À la Une du Figaro. Première vidéo d'un interrogatoire à Guantanamo. Et maintenant ça discute de partout sur Twittosphère.
MàJ: 14:45: «Honnêtement, je regarde ce vidéo et ça me répugne», annonce Denis Coderre, député libéral de Bourassa.
MàJ: 15:00: Vidéo "Guantanamo's Child: The Untold Story of Omar Khadr", pour une mise ne contexte (anglais)
---

8 commentaires:

mardi, juillet 15, 2008 1:57:00 PM Greg-J a dit...

Bonjour Bonjour !
Moi je ne suis ni quebecois, ni canadiens, mais je ne pense pas que cette vidéo vaille la peine de diaboliser pour autant la police canadienne... Des discours de "flic" on pourrait n entendre plus d'un comme cela en France par jour et même bien des pires... Cela devais juste être une remarque pour intimider le jeune homme (qui soit dis en passant ne doit surment pas se trouver à Guatanamo pour rien...), même si au fond de lui il devait le penser... Après je n'ai pas réussit à tout comprendre, le son n'étant pas de très bonne qualité, mais ce qui est sur c'est que perso je ne voit pas en quoi il est torturé (dans cette vidéo en tout cas...)...

Bref, selon moi en tout cas, les américains auraient plus de raisons de déchirer leur passeport pour ce qui s'est passé dans la prison d'Abu ghraib, plutôt que les canadiens pour cette vidéo...

A bon entendeur, ceci n'est que mon opinion ;)

mardi, juillet 15, 2008 2:15:00 PM Martin Lessard a dit...

Greg-J, je ne crois pas que Guatanamo soit un parc d'amusement. Et on parle ici d'un adolescent. Mais vous avez raison, les Américains devraient avoir le plus honte. Car qu'importe la raison pourquoi il est là, la torture et le manque de procès juste ne devraient pas être toléré.

C'est le choc de voir un pays rien faire pour ses propres citoyens qui me choque au plus haut point (et que je déchire mon passeport ne m'avance pas beaucoup - puisque que le Québec n'a même pas été foutu à deux reprises de se tenir debout comme nation -je me retrouverai alors apatride...)

Je respecte votre opinion, mais le gouvernement en place au Canada, depuis quelques années soustraite sa politique étrangère d'une façon éhontée et dilapide totalement sa crédibilité internationale lentement acquise...

Sarkozy n'a pas abandonné Bétancourt.

Les discours de flics, c'est une chose -et vous tenez un bon point- mais que le gouvernement ici s'entête ensuite à valider de tels comportements par un silence et de l'hypocrisie ne m'inspire que de la hargne.

mercredi, juillet 16, 2008 11:22:00 AM Alain Lépine a dit...

Quand le plusse meilleur pays du monde approuve le principe idéologique de la torture, il y a raison de se demander si avoir honte de l'humanité devrait seulement être le propre des plus cyniques d'entre nous.

mercredi, juillet 16, 2008 11:45:00 AM Martin Lessard a dit...

Alain, c'est dommage de se voir tomber dans le cynisme. Ce qui est sûr, c'est que le Canada a perdu son innocence (à cause du gouvernement en place).

Ce qui est malheureux, c'est que toutes les lois et les conventions internationaux sont du côté de ceux qui veulent défendre Khadr.

Il n'y a aucun malentendu: coupable ou non, c'est une citoyen Canadien de moins de 18 ans. Il a droit à un procès juste et équitable, sans torture et en fonction de son âge...

Triste époque.

lundi, juillet 21, 2008 10:49:00 AM Jean-Marc Langevin a dit...

Quand je vois toutes les règles élémentaires de citoyenneté et de démocratie ainsi que la convention de Genève violer ainsi je ne peux que penser que la démocratie du plus fort n'est pas toujours la meilleure.

Je ne crois pas que ça soit un truc Québec / Canada car je n'ai pas vu nos dirigeant québécois réagir avant que la nouvelles sortent. Quand on est pas d'accord on se doit de dire non ? non?

Bref tout comme vous je ne suis pas trop fier des politiques ni du législatif qui ne réagit pas vite non plus...

lundi, juillet 21, 2008 11:11:00 AM Martin Lessard a dit...

Jean-Marc, je ne peux qu'acquiescer.

À Ottawa, on est à dilapider 40 ans de capital de sympathie en relations internationales pour jouer le jeu dangereux d'une politique "contre-terroriste" au dos si large qu'il est devenu bar ouvert pour les pires dépassements.

Que cette compétence, dite "fédérale", ne soit pas du ressort "provinciale" (et on se demande en fait si la politique étrangère du Canada n'a pas été délocalisée dans le pays au Sud) est un fait: mais il y a moyen de s'opposer, vous avez raison.

Il se trouve que la palier gouvernementale supplémentaire à Ottawa permet de créer ces trous béants dans les droits de l'homme (et alors que toutes les lois internationales étaient de notre bord) au point de me dégoûter de ce jeu, de ce "beau risque", qu'est cette confédération où d'une "mer à l'autre" on est fondamentalement différent comme chiens et chats.

Et pendant ce temps, nous laissons un jeune ado devenir un terroriste au plus profond de son être à coup d'actes qui inspirent les scénaristes de "24 heures chrono".

Il n'y a pas de quoi être fier, effectivement.

mercredi, novembre 03, 2010 5:07:00 AM Martin Lessard a dit...

Mise à jour novembre 2010. Pour mémoire. Le Canada a perdu son siège au Conseil de sécurité de l'ONU. Khadr a plaidé coupable pour éviter d'être violé, dixit un interrogateur américain -- qui a été depuis emprisonné pour avoir maltraité des prisonniers. Khadr va finalement purger sa peine au Canada, au corps défendant d'Ottawa (il a été condamné pour avoir été le seul survivant à une bataille qui a duré 4 hrs dans une guerre qui ne porte pas son nom). La question maintenant: ont-ils fabriqué un monstre qui n'attendra que de sortir pour se venger?

mercredi, novembre 03, 2010 10:50:00 AM Alain Lépine a dit...

Nous sommes en train de devenir ce que nous combattons.
S'il se venge, je serai le premier à le pardonner.
Honte au Canada! Honte à l'humanité!

Publier un commentaire

Les commentaires sont fermés.