ZEROSECONDE.COM: Kultur Kanadienne : un interlude dangereux (par Martin Lessard)

ZEROSECONDE.COM

Impacts du numérique sur la communication, notre société, nos vies.

Kultur Kanadienne : un interlude dangereux

On commence la semaine en riant (jaune), tout en faisant le pont avec ma série d'interludes de vidéos viraux de la semaine dernière. Voilà un tout nouveau, tout beau, tout chaud, qui vient de sortir.

Il plaira à ceux et celles qui suivent l'actualité politique et culturelle canadienne. Le gouvernement central en place a lâchement profité des vacances pour couper dans des programmes culturels comme l'INIS et la SAT.

Le vidéo reprend la stratégie de Buffalax (sous-titrer une oeuvre pour la détourner) comme pour l' interlude 4 que j'avais cité.

Adolf Harper koupe dans la Kultur Kanadienne (Allemand s/t anglais)

Mis en ligne le 20 août sur Youtube

Le procédé a été repris plusieurs fois pour ce segment de film Der Untergang (pour Vista, un vol de voiture ou un bannissement de World of Wordcraft) avec plus ou moins de succès.

Caricature vidéo
Ici, le thème est plus incisive et à-propos. Cette satire déforme certes les traits, mais l'exagération reste représentative d'un sentiment perçu par le milieu et colle à l'actualité. On voit là les caractéristiques de la caricature. Une caricature vidéo, disons "à la web 2.0", avec mashup généré par un utilisateur.

(Il faut comprendre que M. Harper, premier ministre, soutenu traditionnellement par la droite qui se trouve en Alberta, dans l'Ouest canadien, s'est comporté face à la presse de façon peu démocrate et à l'instar du führer ne laisse pas entendre qu'il aime "l'art dégénéré"...)

Pronostiques
Il avait 3 244 "visionnements" (*) quand j'ai publié ce billet et ce nombre devrait monter substantiellement. Mais il restera, à mon avis, probablement loin sous la barrière d'un véritable viral raz-de-marée. La population visée ne concerne que les Canadiens (33 millions) mais ce nombre doit radicalement être révisé à la baisse si on ne compte que les Canadiens conscients de la gravité de la situation.

La "citation" du film Der Untergang effrayera plusieurs médias officiels, autant par le thème (le nazisme) que par l'accroc au droit d'auteur; et il perdra là un vecteur majeur de propagation.

Le buzz sera couvé au chaud par la blogosphère canadienne (anglaise) et servira probablement de leitmotiv motivateur aux diverses manifestations qui auront lieu dans le pays contre les coupures.

La probabilité d'élection à l'automne coupera la durée du viral car le contenu est très d'actualité -- il faut un certain espace temporel pour permettre l'envol d'un viral et trois mois dans un si petit marché n'est pas chose facile...

(*)Mise à jour
5 septembre 2008: 14 626 visionnements
27 octobre 2008: 34 538 visionnements

3 commentaires:

lundi, août 25, 2008 2:59:00 PM Clément Laberge a dit...

Je pense qu'un autre facteur nuira à la diffusion de cette vidéo... l'inconfort que procure son visionnement.

Même si je pense qu'il faut condamner sans nuance les compressions du gouvernement Harper dans la culture, je crois que c'est une erreur de les associer ainsi à une des périodes les plus sombre du dernier siècle.

Les associations de ce type n'aident pas les causes qu'elles prétendent défendre... il me semble.

mardi, août 26, 2008 9:02:00 AM Martin Lessard a dit...

Clément, oui, on peut ajouter que l'inconfort est un frein, tu as raison.

Sans diminuer ce qui a été une des pires horreurs de l'Histoire, je crois que bcp de gens vont plutôt voir le détournement d'un film, que le détournement de l'Histoire. L'oeuvre cinématographique possède une distance face à ce qu'elle représente, et ici on se trouve au 3e degré.

Mais le télescopage peut être effectivement plutôt contre- productif, c'est vrai...Bon point.

jeudi, août 28, 2008 8:18:00 AM Marc André a dit...

J'abonde dans le sens de Clément quant à la contre-productivité. D'ailleurs, une des première chose qui m'est venu à l'esprit en voyant cette video, c'est un passage du Daily Show (si je ne m'abuse) où Stewart évoquait, comme mesure de la validité d'un argument, le temps qu'il fallait à la personne avant de faire un parallèle avec les nazis...

Publier un commentaire

Les commentaires sont fermés.