ZEROSECONDE.COM: La République des idées (par Martin Lessard)

ZEROSECONDE.COM

Impacts du numérique sur la communication, notre société, nos vies.

La République des idées

La République des Idées souhaite participer à la refondation de la vie intellectuelle en France et en Europe. Leur constat : la société française va mal. Leur solution pour sortir de cette impasse : un double effort de connaissance et d’expériences s’impose.

La République des Idées organise à Grenoble du 12 au 14 mai 2006 un grand forum de débats sur le thème : « La nouvelle critique sociale ». Le journal le Monde consacre une série d’analyses en partenariat avec eux.

Et pour se préparer pour ça? un blog afin de préparer la tenue du forum et d’en documenter les débats. Alimenté régulièrement de nouvelles informations ou analyses, ce blog est à la fois un lieu d’information, un lieu d’expression et d’échange.

Le blog prépare la discussion en donnant de la matière pour l'esprit ("food for thought") et permet à mon avis d'accélérer les déb'ats pour aller au coeur des choses.

2 commentaires:

lundi, avril 03, 2006 8:48:00 PM Philippe a dit...

A l'époque de la sortie du manifeste «pour un Québec lucide » je leur avais écris pour leur suggérer de démarrer un blog,jamais de réponse. Même approche avec « Québec solidaire». Dommage cela aurait été de belles occasions d'échange. De plus en plus les citoyens éprouvent le besoin de s'exprimer hors des partis politiques,des syndicats ou autre formule.

mardi, avril 04, 2006 9:32:00 AM Martin Lessard a dit...

Philippe, on dirait qu'au Québec, on n'a pas saisi l'occasion d'investir la blogosphère.

Peut-être pour des raisons purement géographique ou démogaphique : c'est finalement un petit village, ici, et nous avons déjà nos propres canaux de "discussions" sur la place publique (journaux, tv, voisinage au centre d'achat, colloques, etc).

Évidemment, on peut critiquer le fait que ce ne sont que de médiocre zones de discussions qui sont peut-être illusoires.

Ce que je vois apparaître de plus en plus c'est aussi cette idée de vouloir "s'exprimer sur territoire neutre".

Il faut quand même ne pas oublier que la blogosphère, n'est pas "neutre" puisque son accèes et son utilisation est encore réservée à une élite.

Je crois qu'il y a là matière à réfelxion...

Publier un commentaire

Les commentaires sont fermés.