ZEROSECONDE.COM: La toile du 9/11 (par Martin Lessard)

ZEROSECONDE.COM

Impacts du numérique sur la communication, notre société, nos vies.

La toile du 9/11

Who killed John O'Neil, c'est le titre de la dernière vidéo disponible sur la conspiration du 11 septembre 2001.

Site originale whokilledjohnoneill.com
Version originale anglaise 100 minutes : multiples formats
Version originale sous-titrée en français
Source Reopen 911
(L'image est tirée de The 'Conspiracy' Art of Mark Lombardi)

Un cran plus loin dans la théorie de la conspiration. Le cercle se resserre. Les explications se raffinent. La forme s'adapte.

Cette fois-ci, c'est sous la forme d'une docu-fiction ou plutôt d'un huis-clos théâtral, un format plus percutant avec des révélations encore plus troublantes (et plus "gigantesque" car il inclut l'attentat de 1993 au WTC et par ricochet celui d'Oklahoma mais surtout les narcotrafiquants!). Troublant surtout par son auto-référence aux théories de la conspiration. Le document se joue en abyme et se pose la question que peut-on faire quand on a un doute?

Avec Internet, un tel discours peut atteindre et convaincre des niches plus sceptiques face aux théories de la conspiration du 11 septembre 2001. Ce vidéo est complémentaire aux Loose Change et au Press the thruth, il ne les remplace pas. Il est construit différemment pour convaincre différemment. Fascinantes, les métamorphoses de cette théorie. Si l'ensemble ne vous convainc pas, il y a toujours un détail qui soulève la suspicion.

La fiction pour débusquer le réel
Ce film possède une approche formelle assez créative, hors de l'ordinaire et assez provocatrice : c'est la mise en scène schizophrénique d'un sceptique qui traque les liens derrière les attentats du WTC et qui rencontre ses multiples personnalités (7!!) qui chacun possède un point de vue différent et contradictoire.

Le jeu sur la folie des révélations (le personnage se dédouble plus il avance dans ses révélations) refuse l'approche réaliste et nous force à nous concentrer sur le discours, le contenu, le fil du drame qui se construit littéralement devant nos yeux et prends tout son sens à mesure que l'histoire avance.

Ceux qui sont habitués à se faire tout pré-digérer l'information vont avoir ici une indigestion. Sa forme va rebuter certains mais plaire à d'autres. Pour les sensationnalistes, Loose Change est plutôt pour eux. Ici, la forme est dense, cérébrale, mais non exempt de tension dramatique, avec un jeu entièrement axé sur le dialogue.

La mémétique du 9/11
Et c'est là le génie de la théorie de la conspiration vue sous l'angle de la mémétique. Un mème c'est une "unité d'information culturelle transmissible (idée, technique, comportement, habitude, tradition, mode) qui se copie d'un cerveau vers d'autres cerveaux, selon des processus évolutionnistes" (source).

Le mème de la conspiration du 9/11 est très prolifique et possède de multiples formes (parfois incompatibles). Grâce au web des réseaux sociaux et aux plateformes de diffusion de vidéos apparues dans les dernières années, la théorie prend divers formes, de plus en plus sophistiquées.

Le fond reste le même : les attentats ont été produits (ou financés ou récupérés) par le gouvernement américain (ou le complexe militaro-industriel / services-secrets) pour justifier une guerre (ou un resserrement des droits civils ou l'accès au pétrole, ou pour faire redémarrer l'industrie militaire). Ici, je vous laisse la surprise de trouver qui est derrière tout ça.

Le vidéo est une mise en scène d'informations qui existaient déjà (Michael Moore avait déjà élaboré certaines pistes dans son film) : un tissu serré de gens qui ont tramé ou profité des attentats pour leur profit personnel.

Le vidéo mitraille une série de nom et liens entre eux (et vous avez intérêt à prendre des notes!). Il faut avoir une véritable culture de la conspiration pour suivre. Les liens mènent encore plus loin que les autres car il révèlent un cancer encore plus gros qui contrôle le monde.

Faites vos devoirs
Car vous allez ensuite faire vos devoirs et tenter de corréler toutes ces informations et vous faire une idée, vous aussi, par vous même. Enquêtez sur John O'Neil, il est la clef du 9/11, disent-ils.

Et ainsi ce mème aura réussi à se propager dans une tête de plus. Le problème n'est pas de se faire "infecté" par ce mème, mais bien que vous aurez à décider si l'autre mème, celle de la version officielle des attentats du 11 septembre, n'est pas lui-aussi un virus qu'on vous a inculqué... Troublant, n'est-ce pas?

Post scriptum du 7 octobre : il y a un interview aujourd'hui de Noam Chomsky sur la théorie de la conspiration. Il reste très sceptique, pour ne pas dire opposé, en soulignant que les théories, comme l'utilisation du 911 par Bush, détournent l'attention des vrais problèmes. Il écorche au passage les naïfs qui croient que l'on peut faire sa propre commision d'enquête derrière un clavier...

2 commentaires:

samedi, octobre 07, 2006 1:03:00 PM Anonyme a dit...

Oui, la mémétique !
Une meilleure définition (plus complètre en tout cas) se trouve à ce lien, sur le mème blog :

http://www.memetics-story.com/article-1487828.html

Merlin le zététicien

samedi, décembre 02, 2006 6:15:00 AM Sylvio a dit...

Bonjour,

Vos analyses concernant les documentaires sur le 9/11 sont intéressantes et permettent de prendre du recul.

Comme le disais quelqu'un dans un des commentaires, il n'y a pas une thèse (et non théorie) concernant ces attentats mais plusieurs.

On peut les classer en 3 groupes :
- La thèse officielle : Al Quaeda comme seule responsable.
- Les thèses LIHOP (Let It Happen On Purpose) : on a laissé faire car ça nous arrange.
- Les thèses MIHOP (Make It Happen On Purpose) : faire que ça arrive car ça nous arrange.

David Ray Griffin divise ces 3 groupes thèses en 8 possibilités impliquant la connaissance préalable ou non, l'implication ou non de services américains (CIA/Renseignements, FBI, Millitaires) et/ou de l'administration Bush.

Je vous encourage à lire "le nouveau Pearl Harbor" (et le suivant) de David Ray Griffin qui synthétise à merveille tout ce qui tourne autour des thèses des attentats du 11 septembre et tout les éléments nouveaux. Les livres de Meyssan sont intéressant, "tout le monde en parle", mais il y'a bien du nouveaux depuis ces 2 livres.

Sylvio
Administrateur technique de www.reopen911.info

Publier un commentaire

Les commentaires sont fermés.