ZEROSECONDE.COM: Dixit Baudrillard (par Martin Lessard)

ZEROSECONDE.COM

Impacts du numérique sur la communication, notre société, nos vies.

Dixit Baudrillard

"La séduction représente la maîtrise de l'univers symbolique alors que le pouvoir ne représente que la maîtrise de l'univers"
Jean Baudrillard (1929-2007)

4 commentaires:

jeudi, mars 08, 2007 7:54:00 AM Stéphanie a dit...

Une petite faute: c'est Baudrillard.
Bonne journée!

jeudi, mars 08, 2007 8:57:00 AM Martin Lessard a dit...

Merci Stéphanie, c'est corrigé.

Je me suis juré de ne plus écrire tard le soir. Voilà ce qui m'arrive!

vendredi, mars 09, 2007 3:43:00 PM Le Justicier a dit...

Mon cher blogueur,
vous avez le mérite d'être parmi les blogues les plus populaires et je vous en félicite. En tant qu'expert, pourriez vous allez visiter le mien http://cespauvreshumains.blogspot.com/ et me dire ce que vous en penser.
Plusieurs le traitent d' INDÉCENT !
Merci

vendredi, mars 09, 2007 8:27:00 PM Martin Lessard a dit...

Cher Justicier, votre commentaire ressemble à du "comment spam" car je doute qu'il soit (1) émis suite à la lecture du présent billet et (2) que votre type de blog cadre avec mon lectorat.

Mais puisque vous souhaitez un commentaire, le voici (et faites moi plaisir en répondant de nouveau -- ne serait-ce qu'un simple bonjour-- pour me montrer que vous ne m'avez pas bêtement spammé et je conserverai votre commentaire en ligne)

Que vous ayez un blog me sied. Qu'il soit traité d'indécent, peut-être. Que ce soit une insulte pour vous ou un argument publicitaire, je ne sais pas.

Mais je ne sais pas si vous être justicier ou siffleur d'estrade. Vos billets me semblent lapidaires, alors que vos sujets portent à plus mures réflexions.

J'opterais à votre place pour un ton plus respectueux dans vos billets, afin d'engager la conversation plutôt que la réaction épidermique de vos lecteurs. Vous soulevez avec ironie des situations complexes qui méritent le regard. Mais votre ton injurieux n'est sûrement pas le bon et la blogsophère étant un lieu public vous vous mettez à risque face à la loi (la liberté d'expression ne couvre pas tout).

Puis-je me permettre de recommander d'étudier le style du Canard Enchaîné pour vous inspirer dans la rédaction de vos billets. Peut-être des lecteurs sauront vous adopter. Il serait dommage qu'un tel regard critique se perde pour une si mauvaise langue.

Publier un commentaire

Les commentaires sont fermés.