ZEROSECONDE.COM: Fin du papier (par Martin Lessard)

ZEROSECONDE.COM

Impacts du numérique sur la communication, notre société, nos vies.

Fin du papier

On annonce régulièrement la fin des livres. Ce qui sera serait étonnant. Mais serait-ce plutôt la fin du papier qui s'annonce avant.

Plastic Logic, au DemoFall, hier, a montré un ultime démo, qui est un pas de plus vers la disparition du papier.



Le Kindle d'Amazon en comparaison semble grossier, lourdaud et pas très séduisant.

Donnez-moi une tablette comme celle-là (Plastic Logic n'a pas baptisé son bébé encore) qui aurait la dimension du papier (A4/US letter), solide et maniable, léger et autonome, avec les quelques fonctionnalités indispensables de Kindle (wifi notamment et mise à jour automatique) et je deviendrai le fossoyeur de l'industrie du papier.

Source: CNet (via Remolino sur Twitter)

5 commentaires:

mardi, septembre 09, 2008 10:42:00 AM Nicolas Roberge a dit...

Il y a aussi ce vidéo qui montre comment ce touchscreen est flexible.

http://www.youtube.com/watch?v=0znv3V-GsNk&feature=related

mardi, septembre 09, 2008 11:18:00 AM Martin Lessard a dit...

Merci Nicolas, ça montre même qu'éventuellement on pourra lire sur des papyrus électroniques qui seront pliées dans nos poches....

lundi, septembre 15, 2008 9:45:00 PM marc andré a dit...

Il semble se nommer "Plastic Logic Reader". Le site indique qu'il est de la taille d'une feuille 8.5 x 11, peut contenir des milliers de documents ("Word, Excel and Powerpoint, and Adobe PDFs, as well as newspapers, periodicals and books"), qui peuvent être télécharger avec ou sans fil. Je crois que tu peux commencer à fossoyer (en 2009).

mardi, septembre 16, 2008 3:56:00 AM Martin Lessard a dit...

Marc-André, comme Thomas, je vais attendre de voir pour croire ;-)

jeudi, octobre 09, 2008 1:35:00 PM Alexandre a dit...

J'aime beaucoup le concept. J'espère que ça va vraiment marcher.
En fait, ça semble une meilleure plateforme que le fameux OLPC (qui devait originellement être un eBook-reader).

Publier un commentaire

Les commentaires sont fermés.