ZEROSECONDE.COM: Read/Write Web en francais (par Martin Lessard)

ZEROSECONDE.COM

Impacts du numérique sur la communication, notre société, nos vies.

Read/Write Web en francais

Hubert Guillaud d' Internet Actu nous signale la version française de l'excellent Read/Write Web (libellé qui était d'ailleurs un prétendant à ce qui est s'est finalement appelé le web 2.0) sur tribescallweb.com * par Fabrice Epelboin.

* Mise à Jour: le site était en mode secret et le lien a été redirigé vers un autre site. Les liens plus bas ne fonctionnent plus. L'adresse officielle est maintenant http://fr.readwriteweb.com/

Comme premier article à lire, je vous suggère fortement celui-ci:

Read Write Web A quel point l’économie de l’innovation est décorellée du reste de l’économie ?
"Ces temps-ci, les évènements rassemblant les startups à travers le monde font salle comble, mais beaucoup de startuppers sont trop jeunes pour avoir vécu l’hiver nucléaire qui a suivi l’éclatement de la bulle en mars 2000." (lire la suite)

5 commentaires:

vendredi, septembre 19, 2008 11:15:00 AM hubert guillaud a dit...

Twitté à 16h35. Bloggé le même jour à 10h48 !

;-).

vendredi, septembre 19, 2008 11:31:00 AM Martin Lessard a dit...

Le futur est toujours en retard! ;-)

vendredi, septembre 19, 2008 1:01:00 PM hubert guillaud a dit...

Si en retard qu'il n'existe déjà plus :)).

Le SocialMediaEvangelist du RWW.fr n'est pas content d'avoir été trouvé. ;-) - le hasard d'une requête sur Google Blog. Mais quand on ne veut pas être trouvé, on ne se laisse pas référencé par Google ! On ferme l'accès à son site.

Le site a été fermé.

lundi, septembre 22, 2008 5:52:00 AM Fabrice Epelboin a dit...

Désolé, on est en sous marin pendant encore quelques semaines :) Le temps d'avoir un stock suffisant d'articles pour ne pas ouvrir un site vide...

A très bientôt

lundi, septembre 22, 2008 6:51:00 AM Martin Lessard a dit...

Fabrice, ce que j'ai vu m'a semblé bien plus "rempli" que bien des sites très populaires! ;-) J'ai bien hâte.

Publier un commentaire

Les commentaires sont fermés.